Arrivée annoncée du Groupe Wagner au Mali : La CMA s’oppose à toute intervention de «mercenaires»

Depuis une semaine, la toile se déchaîne sur une intervention putative du Groupe russe de sécurité et de défense, «Wagner». Et, selon plusieurs sources – dont la célèbre agence REUTERS -, le gouvernement de Transition serait en voie de finaliser avec cette célèbre milice étrangère un accord de formation, de sécurisation et de stabilisation au Mali.

 

Vrai ou faux, la nouvelle n’a pas laissé indifférente la Coordination des Mouvements de l’Azawad CMA. Elle a réagi, jeudi 16 septembre 2021, par un communiqué dans lequel elle exprime sa ferme opposition à toute opération  du groupe Wagner sur le territoire malien. La CMA prévient de tenir le gouvernement malien pour seul responsable d’une aventure qu’elle juge hasardeuse et dangereuse, selon le communiqué. Aussi, la Coordination condamne-t-elle tout recours aux services d’une milice, quelle qu’en soit la motivation, et exprime son inquiétude quant à l’intervention de Wagner connue, selon elle, pour de graves violations des droits de l’Homme à travers l’Afrique.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad estime, par ailleurs, que le seul gage de stabilité au Mali demeure la mise en place de l’armée reconstituée, conformément aux dispositions de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali issu du processus d’Alger.

A noter que le Groupe Wagner est une société militaire privée russe créée en 2014 par Evgueni Prigojine ou Dmitri Outkine, lieutenant-colonel au sein des Spetsnaz jusqu’en 2013 et ancien membre du Corps slave. Elle recourt au mercenariat et s’est illustrée lors du conflit du Donbass ainsi que dans la guerre civile syrienne, entre autres situations conflictuelles à travers le monde. Réputée proche gouvernement russe dont elle défend les intérêts à l’extérieurs, l’organisation paramilitaire «Wagner» compterait entre 2 500 à 5 000 hommes dans ses rangs.

Mohamed Assaleh 

Source : Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur