Alors qu’il se trouvait non loin de son domicile Un Adjudant de la gendarmerie tué à bout portant à Ménaka

L’adjudant Moussa Ag Ismaguel   a été tué, le 2 juin dernier, par deux individus armés en moto non loin de son domicile à Ménaka. Il ressort des sources sécuritaires que les assaillants ont ouvert le feu sur le gendarme en question alors qu’il se trouvait en compagnie des amis et proches devant une boutique située non loin de son domicile.

Aucune revendication n’a encore été faite.

Il est à signaler que depuis plusieurs mois, la ville de Ménaka est dans le collimateur de groupes terroristes. De nombreux militaires et civils ont péri suite à des attaques menées par les groupes terroristes affiliés à l’Organisation Etat islamique (EI).

L’on se rappelle que plusieurs combats meurtriers avaient opposé cette organisation terroriste aux groupes armés signataires de l’accord pour la paix notamment le Mouvement pour le Salut de l’Azawad et le GATIA.

Bien que chassée de plusieurs localités de Ménaka lors des opérations conjointes du MSA-GATIA et de Barkhane-FAMas, cette organisation parvient à planifier des attaques terroristes dans la région et dans les pays voisins.

Source: l’Idépendant

Suivez-nous sur Facebook sur