73ème Journée Internationale des Nations Unies : L’ évènement a bien vécu au Mali

Cette année, au Mali, la célébration de la journée était placée sous le thème « Les Nations Unies aux côtés du Mali : Paix, croissance et opportunités ». Tout comme à Bamako, l’évènement a bien vécu à Tombouctou ainsi que dans d’autres localités au Mali. Beaucoup d’élèves des écoles de la localité.

Ce 24 octobre, la Journée des Nations Unies était célébrée partout dans le monde. La Journée des Nations Unies marque l’anniversaire de la Charte fondatrice de 1945, texte historique qui incarne les espoirs, les rêves et les aspirations des « peuples des Nations Unies».
Dans son message adressé en tant que Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a rappelé que « le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine est une condition indispensable à la paix »et que « chaque homme, chaque femme, chaque enfant mérite de vivre en paix ».
A Bamako, une rencontre entre les chefs d’agences des Nations Unies au Mali et la presse s’est tenue en début de journée sur la question de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) au Mali. Mikado FM, la radio des Nations Unies au Mali, a retransmis cet événement en direct. La radio a également consacré plusieurs émissions spéciales tout au long de la semaine pour permettre à ses auditeurs de la suivre à travers tout le pays y compris dans le centre et le nord : interviews du personnel des agences UNICEF et FNUAP, tables rondes sur l’état d’avancement des ODD et sur les femmes actrices de paix au Mali.
Le personnel des Nations Unies, toutes agences confondues, a organisé une journée de célébration au Palais de la Culture. Un « village des Nations Unies » a été monté où les agences des Nations Unies, la MINUSMA et leurs partenaires présentaient leurs actions et leur mandat au Mali.
La cérémonie s’est déroulée en présence de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Mbaranga Gasarabwe, du représentant de la Ministre des Affaires étrangères, Kamissa Camara, des représentants des agences des Nations Unies au Mali et du corps diplomatique accrédité.
Mme Gasarabwe a tenu à remercier chaleureusement tous les participants à cette journée : « Vous êtes les acteurs sur le terrain qui contribuez à la mise en œuvre de l’Agenda de 2030 afin d’aller vers un Mali prospère où règne la paix et la dignité pour tous ». Quant au représentant du ministère des Affaires étrangères, il a réitéré « la détermination et l’engagement total du Gouvernement de consolider le dialogue avec le système des Nations Unies afin d’atteindre les objectifs assignés à travers les programmes et projets, pour un Mali stable ». 
Près de 200 élèves des écoles de Bamako ont participé à la journée de célébration. Ils ont ouvert la cérémonie en chantant l’hymne national malien. La cérémonie était agrémentée d’interludes musicaux : les slameurs du collectif Jeunesse Art ont offert une prestation vibrante sur le thème des ODD, et la chanteuse Ami Yerewolo a interprété des titres sur la violence faite aux femmes.
La délégation d’officiels, portée par Mme Gasarabwe, a ensuite fait le tour du « village des Nations Unies » en prenant le soin de s’arrêter à chaque stand et entamer un dialogue avec chaque partenaire et représentant d’agences. Cette journée a été l’occasion d’échanges entre officiels, personnel des Nations Unies et grand public, dans la bonne humeur.
Aussi, le Bureau de la Communication Stratégique et de l’Information Publique de la MUNISMA informe qu’ à Tombouctou, dans le cadre de la célébration de la Journée des Nations Unies, le Bureau régional de la MINUSMA, en collaboration avec les agences des Nations Unies, a organisé le 24 octobre une conférence-débat au profit de 150 élèves venus des classes de terminales de différents établissements secondaires de Tombouctou. La conférence s’est tenue au Conseil Régional de Tombouctou, sous la présidence du conseiller aux Affaires Juridiques du gouverneur de la Région, Sally Ag Mohamed Lamine. Les agences et la MINUSMA ont présenté leurs mandats respectifs aux participants puis ont évalué le niveau de compréhension des participants à travers une série de questions. Les 20 élèves qui ont pu donner les meilleures réponses ont reçu chacun un sac d’écolier.
Les élèves se sont dit très satisfaits d’être associés à la célébration de la Journée des Nations Unies : « Participer à cette conférence nous a permis de mieux connaître le fonctionnement du système des Nations Unies à travers ses différentes composantes. Désormais, nous pouvons parler du rôle de chacun de ses départements avec certitude et nous en sommes très contents et fiers », a confié Mahamane Cisse, élève au lycée public de Tombouctou.
A Gao, des activités ludiques se sont déroulées au sein du camp de la MINUSMA pour le personnel des Nations Unies.
Malgré les difficultés au Mali, l’ONU, à travers ses différentes agences et son opération de maintien de la paix, tente de redonner espoir, d’ouvrir de nouvelles perspectives et de renforcer la paix.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur