Pour incitation à la violence : Iba Montana interdit de toutes activités musicales en Commune IV

C’est la mairie de la Commune IV qui a donné le ton de sanction contre le jeune rappeur Issa Diabaté alias Iba Montana. Suite à une décision municipale, le jeune rappeur n’a plus droit de faire des prestations artistiques et musicales dans cette Commune.

Pour la stabilité et la quiétude dans la Commune IV, le maire de la Commune, El Hadj Adama Bérété a décidé le 9 janvier dernier d’interdire ce jeune rappeur de prester dans sa Commune.  En effet, Iba Montana est un jeune qui est très violent dans ses chansons, qui n’hésite pas de faire l’apologie des excitants et des armes à feu.

Dans une interview que le maire de la Commune IV nous a accordée, il a affirmé qu’il ne va pas accepter d’agitations dans sa Commune. « Nous aimons les musiques de sensibilisations, mais nous n’aimons pas les musiques qui attirent les jeunes vers la haine.  Nous ne voulons pas ça dans notre Commune. C’est pour cela que nous l’avons interdit ses prestations au niveau de notre Commune pour la stabilité et la quiétude de la cité. Ses chansons que nous avons écoutées attirent les jeunes à la violence », a regretté El Hadj Adama Bérété.

« Dans cette décision d’interdiction, les commissariats de police des 5eme, 9eme et 14eme Arrondissement et le secrétaire général de la mairie, sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente décision qui prend effet pour compter de sa date de signature », peut-on lire dans cette décision d’interdiction.

Toutefois, le maire de la Commune IV affirme ne revenir sur sa décision  que si le jeune rappeur changeait d’attitude. Après la sage décision de la mairie de la Commune IV, les autres Communes, ainsi que la justice sont également invitées à jouer leurs partitions.

Zié Mamadou Koné

Par L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur