Bras de fer entre les travailleurs et le PDG de «BARAMUSO» : 10 employés de l’usine aux arrêts

Le bras de fer qui oppose, depuis quelques mois, les employés au PDG de la société Aminata Konaté, connue sous le nom de ‘’Baramuso’’, semble encore loin de son épilogue.

En effet, il nous revient de sources proches de ce dossier que, sur ordre du procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la Commune IV du district de Bamako, au moins une dizaine de travailleurs de l’usine a été arrêtée les 17 et 18 octobre 2016 par le Commissariat de police du neuvième arrondissement.

Au nombre de 12 au départ, deux d’entre elles auraient été par la suite relâchées, car considérées ne pas être impliquées dans ce dossier Selon les mêmes sources, il est reproché aux personnes mises aux arrêts, dont certains auraient été déférés à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, d’avoir menacé de mort le PDG, en la personne de Bourama Doumbia. L’arrestation de ces employés a été confirmée par un membre de l’entourage de ce dernier, que nous avons joint au téléphone.

Notre interlocuteur affirme de son côté que les personnes arrêtées ont tenté de saccager les installations de l’usine. Les  travailleurs, de leur côté, accusent le patron  de la société de ne pas respecter un protocole d’accord qu’ils auraient signé, il y a quelques semaines, à l’Inspection de travail. Lequel protocole se rapporte aux conditions de rémunération des travailleurs.

Nous y reviendrons.

Source: Le Prétoire

Suivez-nous sur Facebook sur