L’escroc dénommé Lassina Traoré alias le Bonobo vous fait visiter sa propriété de luxe (vidéo)

À cause de l’argent, nombreux sont les nobles qui souillent leurs dignités par cupidité démesurée. L’invisible Malika,  le fouetteur des faux marabouts a une fois de plus réussi à traquer  le fameux Lassana TRAORE. Cela survient après le cas du chef Noureddine, pardon, je voulais dire le vendeur d’illusion, Bandjougou DOUMBIA. 

Dans chacune de ses vidéos postées en ligne, Malika invite les vrais faux marabouts a abandonner les mauvaises pratiques pour se mettre au travail. À l’en croire, tant que ces derniers continuerons d’arnaquer les maliens, lui, il sera là pour les traquer.
Tout commença par une histoire entre Lassana Traore, un Senoufo originaire de la Région de Sikasso, et un jeune homme, qui a fait sa connaissance sur Facebook. Ainsi après plusieurs mois d’échanges via Facebook, Lassana Traore fera croire au jeune garçon, qui vit dans un pays limitrophe du Mali, qu’il peut faire de lui un homme très riche en lui donnant une diablesse en mariage.

Ainsi, le jeune homme, naïf et cupide qu’il est, va s’endetter lourdement pour conclure le marché avec Lassana. Il était convaincu que Lassana disait la vérité et que dès que son mariage sera célébré avec la diablesse qu’il sera hyper riche. Le jeune sera invité à payer une première tranche qui est de 32 milles dollars. Le reliquat devait-être réglé après le mariage d’avec la fameuse diablesse.

Après s’être acquitté de cette première tranche, le bonhomme attendait impatiemment le délai prévu pour le mariage. Cependant, plusieurs rendez-vous donné et faussé suivront, le jeune homme s’impatientait et appelait Lassana pour se rassurer si réellement ce qui avait été convenu tient toujours.

Bandit qu’il est, Lassana TRAORÉ continua son jeu d’arnaque. Il dira au jeune homme que les 32 milles dollars payés ne suffisent pas et qu’il doit en ajouter 6 milles pour que le travail soit parfait afin que le mariage soit enfin célébré entre lui et la diablesse. Choqué par cette réponse de Lassana, le jeune homme lui dira qu’il n’a plus rien à moins que Lassana lui fasse un prêt sur le montant restant, qu’il a promis de payé juste après son mariage avec la diablesse promis. Une demande que le vrai faux marabout déclinera aussitôt.

Le double jeux de Lassana Coulibaly

Ayant été mis au courant de la situation par son fils, le père du jeune homme se fera lui aussi arnaqué par le vendeur d’illusion Lassana. En effet, quand ce dernier a pris l’avion pour venir à la rencontre de Lassana, il fera un tour de magie en multipliant un montant donné par le père en le mettant sous une calebasse. Convaincu alors qu’il était en face d’un puissant marabout, le père va aussitôt appeler son fils pour lui exiger d’envoyer le complément d’argent afin de se marier avec la diablesse et de devenir très riche et pour toujours. Cependant, l’enfant n’acceptera pas car le montant envoyé en première tranche avait été en grande partie emprunté.

Ayant vu de quoi Lassana était capable et donc tombé dans le piège du faux marabout, il paya lui-même les 6 milles dollars réclamé par Lassana et cela contre la volonté de son fils qui doutait déjà de la sincérité du marabout. Ainsi, après le payement du montant complémentaire exigé, le mariage ne se fera pas une fois de plus à la date fixée.

Alors, après de longues attentes d’un résultat probant et vu que Lassana venait une fois de plus de demander un autre virement, le jeune homme décida de se rendre au Mali à la recherche de Lassana TRAORÉ le très rusé. À travers les recherches il a fini par retrouver Lassana et a porté plainte contre lui au Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako, du Procureur KOUYATÉ.

Une fois devant le juge, Lassana dément avoir arnaqué le jeune tout en affirmant que c’est plutôt le jeune homme qui lui doit de l’argent. Rappelons qu’il va tenter de corrompre le Procureur Kouyaté en lui proposant 3 millions sans succès.
Grâce aux preuves fournies par le jeune homme, Lassana fut jeté en prison et une grosse lui exigeant le rembourser du montant arnaqué lui a été soumise par le Tribunal de la Commune V.

Quand Malika a pris échos de cette affaire rocambolesque, il a cherché à voir le jeune homme arnaqué pour bien s’instruire auprès de lui. Après quoi, il a pris contact avec Lassana. À travers une conversation téléphonique disponible sur les réseaux sociaux, il tentera de se faire passer pour une victime. Il essayera même de faire croire à Malika qu’il est  blanc comme  neige dans cette affaire.

Pour tenter d’échapper à l’humiliation de Malika, Lassana lui dira qu’il le suit régulièrement sur les réseaux sociaux et que ce qu’il fait est bon. Il va plus loin en disant qu’il n’est pas n’importe qui, car il est l’élève du très respecté feu Guidjo Almamy. Et d’essayer de pouvoir rencontrer Malika à l’endroit de son choix pour négocier les faits.

Étant animé par la seule volonté de mettre hors d’état de nuire les vrais faux marabouts, Malika refusera de le rencontrer.

Affaire à suivre !

 

Source: Bamada.net

Suivez-nous sur Facebook sur