USA-Corée du Nord: Kim Jong Un aurait berné Donald Trump

Décidément, la fin du climat de tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, ce n’est pas pour maintenant Si l’on s’en tient à une étude du Center for Strategic and International Studies (CSIS) et 38 North, le site de Tongchang-ri a indiqué récemment que la Corée du Nord est « revenu à son statut opérationnel normal ».

Une information qui va sans doute irriter Donald Trump en ce sens que Kim Jong Un lui avait promis de mettre un terme à ses essais balistiques. Si la promesse n’est pas tenue comme le rapporte le site de Tongchang-ri,  non seulement ce sera un retour à un climat de tension entre les Etats-unis et la Corée du Nord, mais en plus, il apparaîtra aussi que Kim Jong Un a berné son homologue Donald Trump.

Depuis le mois d’août 2018, les installations de ce site étaient inactives. Mais l’échec de cette rencontre entre Pyongyang et Washington aura suffi pour que les services américains remarquent que la situation était loin d’être résolue.

«Des images satellite obtenues par @BeyondParallel le 2 mars montrent que la Corée du Nord poursuit une reconstruction rapide de son site de lancement de fusées à longue portée de Sohae (Tongchang-ri) au lendemain du sommet Trump-Kim à Hanoï »  a indiqué le Center for Strategic and International Studies (CSIS).

Il faut dire que ces récentes initiatives prises par le président Nord Coréen s’inscrivent en contradiction avec l’objectif américain concernant la dénucléarisation totale et irréversible de la Corée du Nord. Les collaborateurs de Kim Jong Un avaient déjà annoncé les couleurs à la fin de cette rencontre qui avait accouché d’une souris à Hanoï.

La vice-ministre des Affaires étrangères Choe Son-hui avait d’ailleurs déclaré en conférence de presse à la fin de la rencontre que les Etats-Unis en refusant les propositions de la Corée du Nord ratent une opportunité qui ne se présentera que tous les 1000 ans.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur