TOURNEE DU PRESIDENT XI JINPING SUR LE CONTINENT : La Chine entend renforcer ses liens économiques avec l’Afrique

Samedi 21 juillet 2018, le président chinois est arrivé à Dakar pour une visite de deux jours. Cette première visite en Afrique a été l’occasion pour lui de faire mention du renforcement des liens économiques entre la Chine et l’Afrique. 

Le président Xi Jinping, depuis son arrivée au pouvoir, effectue sa première tournée en Afrique de l’Ouest en tant que Chef d’État. Le samedi dernier, il est arrivé à Dakar dans le but de signer un accord bilatéral avec ledit pays et toute l’Afrique. Cette première visite lui a été une occasion de passer au Rwanda et en Afrique du Sud afin de participer à un sommet des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Sur le plan commercial, l’Afrique constitue une amie de longue date de la Chine qui développe avec elle sur ce plan plus de relations qu’avec n’importe quel autre continent dans le monde.

À l’occasion d’une conférence de presse à Dakar, le samedi dernier, le président chinois a tenu à rappeler : « Chaque fois que je viens en Afrique, j’ai vu le dynamisme du continent et les aspirations de son peuple pour le développement ».  Il a poursuivi en se montrant très confiant en l’avenir de leur relation : « Je suis très confiant dans l’avenir des relations sino-africaines. »

Cette visite en Afrique et plus précisément au Sénégal a offert l’opportunité d’évoquer le grand projet d’infrastructures de la Chine en Afrique et nommément l’initiative « Belt and Road ». Cette initiative vise à relier par voie terrestre et maritime la chine à l’Asie voire l’Europe à l’Afrique. Pour cette réalisation de taille, la Chine entend investir 126 milliards de dollars.

À cette occasion, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, a rappelé : « Le Sénégal a une vision positive du rôle de la Chine en Afrique. »

Le renforcement de la relation entre l’Afrique et la Chine, nonobstant des nombreuses critiques qui se font, est ce qui est assez sollicité par maints pays africains. L’Afrique pourrait plus profiter de cette collaboration qu’avec de nombreux autres pays.

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur