Terrorisme : Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg menacé par l’Etat islamique

L’Etat islamique a déclaré la guerre à Facebook, menaçant de décapiter Mark Zuckerberg. La société de cybersécurité Sixgill a dévoilé la menace choquante dans le cadre de vagues opérations terroristes en ligne menées par United Cyber Caliphate (UCC), une unité de piratage du groupe terroriste Daesh.

Le groupe terroriste fait circuler une image mettant en vedette Mark Zuckerberg décapité. Cette image est accompagnée par le message « Va au diable mark ».

Les djihadistes ont intensifié leurs opérations de piratage dans le cadre d’une campagne que les terroristes ont baptisée « #OpTheWorld. »

Selon les experts de Sixgill cités par Daily Star Online, de nombreux sites ont été ciblés et attaqués avec succès.

L’Etat islamique, selon les découvertes de Sixgill, affirme avoir réussi à pirater de nombreux comptes et pages Facebook. Ils ont partagé des captures d’écrans des pages qu’ils auraient piratées.

Les activités de l’UCC se sont « intensifiées » depuis fin mai 2018 avec au moins sept sites Web gouvernementaux piratés en Asie de l’Est.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le patron de Facebook est menacé par les djihadistes. En 2016, le groupe avait publié des photos de Mark Zukerberg criblés de balles.

Les menaces de Daesh seraient liées à la fermeture de plusieurs comptes liés aux djihadistes.

« Nous supposons qu’ISIS vise Facebook comme moyen de représailles contre ses mesures visant à censurer le contenu et les groupes pro-Daesh, et plus particulièrement parce que Facebook est considéré comme un symbole occidental », a confié Sixgill à Daily Star Online.

Source : thesun

Suivez-nous sur Facebook sur