Monde: Mise en garde de Kim Jong Un à Donald Trump

 Dimanche dernier, la Corée du Nord a mis en garde  les Etats-Unis contre toute provocation qui plomberait le dialogue entamé entre les deux pays. Le dirigeant Nord coréen a confirmé la présence de Pyongyang à la table des négociations : « un signe de faiblesse » n’est « pas favorable » pour le dialogue et pourrait « ramener la situation à la case départ« , a mis en garde le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Ce dernier accuse les Etats-Unis de « provoquer délibérément » Pyongyang dans une tentative de plomber « l’atmosphère de dialogue ».

Pour la première fois, le leader Nord-Coréen Kim Jong Un doit rencontrer  le président américain Donald Trump, quelques semaines après un sommet entre ce dernier et le président sud-coréen Moon Jae-in.  Il faut dire qu’après des années de tensions sur les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord, l’heure est désormais à l’apaisement et au dialogue..

Selon le quotidien sud-coréen «Chosun Ilbo», la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un se tiendra probablement à Singapour, à la mi-juin. Auparavant, le président américain recevra son homologue sud-coréen Moon Jae-in le 22 mai à la Maison-Blanche. Aucune confirmation de cette information, provenant d’après le média de sources diplomatiques proches du conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton, n’a été faite pour l’instant.

«On a maintenant une date. Et on a un lieu. Nous allons les annoncer bientôt», avait déclaré Donald Trump la semaine dernière, entretenant le suspense.

Source: afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur