Mark Zuckerberg victime d’une fausse vidéo d’un deepfake

Des artistes ont posté sur Instagram une vidéo truquée de Mark Zuckerberg, au trucage très réaliste, montrant le directeur de Facebook se vanter de contrôler des milliards de données «volées». La filiale du réseau social ne supprimera toutefois pas l’objet du délit.

En effet, ce sont deux artistes britanniques, Bill Posters et Daniel Howe, qui sont à l’origine de la vidéo, réalisée en partenariat avec la compagnie de publicité Canny. On peut y voir Mark Zuckerberg assis à un bureau, en train de donner un sinistre discours sur le pouvoir de Facebook.

« Imaginez ça une seconde : un homme avec le contrôle total des données volées de milliards de personnes, leurs secrets, leurs vies, leur avenir. Je dois tout cela à Spectre. Spectre m’a montré que quiconque contrôle les données contrôle l’avenir. »

En réalité, il s’agit d’un faux Mark Zuckerbeg.

Pour faire croire qu’il s’agit d’une nouvelle fracassante diffusée par les journaux de télévision et la rendre encore plus réaliste, un bandeau a été ajouté en bas de la vidéo avec le message suivant qui défile : « Nous augmentons la transparence sur les publicités. »

Les artistes n’ont pas pour intention de tromper les internautes puisque la légende de la vidéo comprend le hashtag deepfake et précise que la vidéo a été créée grâce à la technologie de remplacement du dialogue vidéo (VDR) de CannyAI.

L’objectif de cette publication c’est de promouvoir le projet « Spectre » mené par les deux artistes qui veulent dénoncer les dérives des géants technologiques. Le nom de ce projet est une référence à l’organisation secrète ennemie, de James Bond.

Source: NU.nl
Suivez-nous sur Facebook sur