Grèce: Au moins 50 personnes périssent dans de violents incendies

Au moins 50 personnes ont été tuées, dont 26 dans une villa au bord de la mer et un bébé de six mois alors que des incendies de forêt meurtriers déchirent la Grèce. Des centaines de touristes ont fui vers les plages tandis que trois femmes et un enfant se sont noyés dans la mer alors qu’ils tentaient d’échapper aux flammes qui se déchaînaient dans la région d’Athènes.

Dans une «situation extrême» alimentée par des vents atteignant 65 mph (40 ° C), les pires incendies de forêt grecs d’une décennie ont détruit les communautés en quelques minutes, laissant des files de voitures incendiées et des fermes et des forêts brûlées.

Les fonctionnaires horrifiés ont trouvé 26 corps, apparemment des familles, serrés les uns contre les autres, beaucoup d’entre eux dans une villa dans la ville côtière de Mati, 25 milles au nord-est de la capitale, rapporte Mailonline.

La Grèce a demandé que les drones américains «observent et détectent toute activité suspecte», car 15 incendies avaient commencé en même temps dans trois zones différentes, peut-être par des criminels qui avaient l’intention de piller des maisons abandonnées par des habitants fuyant les flammes.

Une évacuation de masse est en cours avec des navires militaires, une flottille de bateaux privés et des hélicoptères de l’armée tous mobilisés.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur