Facebook et Google accusés de “manipuler” les utilisateurs

En proposant des paramétrages par défaut “intrusifs”, qui laissent peu de choix en termes de confidentialité, Facebook et Google poussent les utilisateurs à partager leurs informations malgré la nouvelle législation européenne, estime une étude publiée mercredi.

 

Source: bfmtv

Suivez-nous sur Facebook sur