Bientôt des fonctionnalités payantes sur Twitter?

Les utilisateurs de Twitter pourraient bientôt devoir payer pour un certain nombre de fonctionnalités, indique Bloomberg. Une idée émise pour réduire sa dépendance aux revenus publicitaires, alors que les effets de la pandémie et la pression des investisseurs se font ressentir.

 

Twitter envisage d’introduire plusieurs fonctionnalités payantes pour réduire sa dépendance aux revenus publicitaires, rapporte lundi 8 février Bloomberg.

Selon l’agence, parmi ces services payants peuvent notamment figurer le service Tweetdeck qui permet de consulter plusieurs fils d’actualité à la fois, mais aussi un fil d’actualité sans publicité, des contenus exclusifs, des vidéos de meilleure qualité, des vérifications destinées aux «comptes notables», des analyses et la fonction «Annuler l’envoi» d’un message.

Ces facteurs qui renforcent cette idée

L’agence rappelle que Twitter avait précédemment envisagé l’introduction de services payants. La discussion a duré plusieurs années. À ce jour, cette idée a pris de l’ampleur, notamment en raison de la pandémie et de la pression d’investisseurs pour accélérer la croissance.

La plupart des revenus de Twitter proviennent de publicités ciblées destinées à des groupes d’utilisateurs spécifiques. L’entreprise a connu une croissance plus lente ces dernières années que ses concurrents tels que Facebook et Snapchat. Aujourd’hui, selon la société d’étude eMarketer, la part de Twitter sur le marché mondial de la publicité numérique est estimée à seulement 0,8%.

Des tentatives déjà examinées

Le plus gros effort dans l’introduction d’un abonnement a été réalisé en 2017, lorsqu’une équipe interne a examiné la possibilité de facturer Tweetdeck, interrogeant plusieurs utilisateurs sur les fonctionnalités qu’ils seraient prêts à payer.

En interne, les employés avaient discuté un large éventail d’options, comme un outil d’entreprise pour aider les utilisateurs à gérer plusieurs comptes, ou encore la facturation d’un Tweetdeck sans publicité. La recherche a finalement été abandonnée et aucun abonnement n’a été testé.

Source : Sputniknews

Suivez-nous sur Facebook sur