Apple offre 1 million de dollars à celui qui réussira à pirater un iPhone

Apple offre 1 million de dollar à qui réussira à pirater un iPhone dans le cadre d’un test audacieux de ses systèmes de sécurité.

 

Le chef de la sécurité d’Apple, Ivan Krstić, a déclaré que les pirates informatiques auront une chance d’empocher la prime exceptionnelle de cet automne, une somme qui est de loin la plus grande offre faite par une grande entreprise de technologie.

Ivan Krstić a annoncé l’offre lors de la conférence sur la sécurité de la technologie Black Hat à Las Vegas, rapporte CNET.

Tim Cook, PDG d’Apple, a placé la protection de la vie privée de « droit de l’homme », au milieu des préoccupations croissantes en matière de sécurité dans le monde.

M. Cook a déclaré qu’Apple prend au sérieux le fait de ne pas collecter d’informations personnelles et de protéger ses 2 milliards de clients dans le monde contre les pirates informatiques.

« Ce n’est pas quelque chose que nous avons commencé la semaine dernière, quand nous avons vu quelque chose se produire. On le fait depuis des années », a-t-il déclaré à MSNBC.

Apple n’est pas la première société à offrir des récompenses aux pirates informatiques. Google a annoncé en juillet qu’il offrait 30 000 $ aux personnes qui pourraient trouver des défauts dans son navigateur Chrome.

M. Krstić a ajouté qu’un nombre limité d’iPhones faciles à pirater seront distribués l’année prochaine à tous ceux qui peuvent découvrir des bugs dans les appareils.

Le géant de la technologie a déclaré que le nombre limité d’iPhones qui vont être distribués aidera à empêcher les pirates de vendre leurs découvertes à d’autres offrant un prix plus élevé qu’Apple.

Mais ce n’est pas tout. 500 000 $ supplémentaires seront versés à ceux qui peuvent trouver une « attaque de réseau ne nécessitant aucune interaction de l’utilisateur ».

Et un bonus de 50 pour cent sera offert aux pirates informatiques qui peuvent trouver des faiblesses dans les logiciels avant qu’ils ne soient mis sur le marché.

Le mois dernier, six failles de sécurité de l’iPhone ont été découvertes par des chercheurs de Google – et Apple n’en a toujours pas réparé une.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook sur