Goundam : un arbre mystérieux attire les foules

La découverte d’un arbre mystérieux au tronc fendu sur lequel se dresse une radicelle formant le nom du prophète Mohamed (paix et salut sur lui): «Allahou Mahamadoun Assamadou» continue d’alimenter la chronique dans la ville de Goundam et ailleurs.

L’arbre mystérieux en question est un prosopice situé devant le domicile du dessinateur, peintre et tailleur, M. Albakaye Mahamane Baby dit Thomas, au quartier Yobougandé à Goundam-ville. Il serait plus âgé que le Mali indépendant. Aux dires de M. Baby, c’est en octobre 2017, qu’un marabout, de retour du pèlerinage à la Mecque, en séjour à Goundam, aurait remarqué la figure de la radicelle formant le nom du prophète Mohamed (paix et salut sur lui) dans le tronc fendu de l’arbre. «Mes parents me parlaient du mystère de l’arbre depuis que nous étions petits. Mon défunt père m’en parlait de temps en temps. Rarissime de voir ce genre d’arbre sans épine, pourtant celui-là n’en a pas. L’apparition du nom du prophète que forment ses racines en font sa particularité et son mystère », a-t-il dit.
Et d’ajouter que leur maison abrite la tombe de son défunt grand frère saint dont beaucoup ignoraient l’existence. Convaincu de ce fait de Dieu, M. Baby décide aussitôt de protéger le site avec une muraille de 8 m de hauteur avec des pancartes sur lesquelles l’on pouvait lire: «le nom d’Allah qui se trouve dans cet arbre a été découvert par des grands marabouts. Attention : arbre sacré. Accès interdit aux enfants. Interdit aux enfants d’uriner sur cet arbre parce qu’il est mystérieux.»
A Goundam, plusieurs marabouts, se rendant sur le lieu, ont confirmé le mystère qui a attiré plus d’un curieux dans la cité des lacs et contrées voisine. Toute chose qui serait, aux dires de nombreux visiteurs, un « miracle» et un symbole, dans Goundam, ville d’histoires et de merveilles.
Cependant, chacun y va de son commentaire. Si certains y trouvent un fait miraculeux, d’autres restent encore dubitatifs sur la véracité de cette découverte bien que confirmée par une frange importante des marabouts de la ville et même d’ailleurs. C’est la polémique autour cette découverte, en attendant que les Départements de la Culture et du Tourisme délèguent des spécialistes pour lever le voile sur cet arbre dit «sacré» voire «mystérieux».
M. Albakaye Mahamane Baby nous a confié avoir déjà expédié des lettres aux autorités administratives, municipales et services techniques à Goundam ainsi qu’au Gouvernorat de la Région de Tombouctou, sans suite favorable. Ni l’imam de la grande mosquée de Goundam, ni le service technique de la culture et du tourisme n’ont daigné se rendre sur le site pour vérification. En attendant, des visiteurs venus de divers horizons s’y rendent pour assouvir leur curiosité.
Affaire à suivre…

Par Almoudou
M. Bangou avec

Source: Canarddechaine- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur