En un mot: Prise de conscience ou jalousie ?

Même si on n’a rien à attendre de la nomination de Moussa Timbiné à la tête de l’Assemblée nationale, on constate une légère prise de conscience au sein de la population. En tout cas, il y a un remous qui se traduit par la création de nouveaux mouvements et d’alliances parfois improbables comme la nouvelle coopération entre des communistes de Cheick Oumar Sissoko et les religieux de la Cmas de Mahmoud Dicko.

 

On a entendu parler de Mali nouveau : l’espoir d’un Mali Koura pour “mettre fin à la confiscation de la démocratie” et de “Restons debout” pour le Mali ainsi que le collectif des députés volés par la Cour constitutionnelle.

De bien grands mots avec de beaux slogans et desseins pour qu’on aille au-delà de l’émotion provoquée par l’avènement de Moussa Timbiné au perchoir. Avec le grand rassemblement annoncé pour le vendredi 29 mai, on saura juste où iront ces nouveaux mouvements.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur