EN UN MOT: L’effet Salif

Même si le ton de sa sortie concerne de diviser, la star de la musique malienne, Salif Kéita, peut se targuer d’avoir gagné son pari de faire bouger les choses en faveur de la lutte contre l’insécurité au Mali.

 

Depuis son réquisitoire  jeudi dernier contre la France surtout, de nombreuses décisions  importantes ont été déjà prises.  Ainsi, sous l’instigation, les forces tchadiennes vont être déplacées à la frontière du Mali avec le Burkina faso et le Niger pour endiguer les attaques terroristes.

Aussi,  le domingo de la musique malienne a secoué les leaders africains comme le président sénégalais, Macky Sall, qui a virulemment dénoncé la mauvaise coordination des forces étrangères et maliennes au Mali tout en appelant à une réflexion sur la coordination des actions de lutte contre les mouvements terroristes.

Quant  à la France, elle prévoit d’envoyer des forces spéciales européennes dans les prochains mois  et surtout de rendre transparente les opérations militaires sur le terrain.  En attendant, des députés français séjournent au Mali pour, certainement, redorer le blason de l’hexagone au Mali.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur