EN UN MOT: Le dialogue politique déstabilise l’opposition

Alors qu’on attend toujours l’officialisation de son calendrier, l’organisation du Dialogue politique inclusif commence à entamer la cohésion autour des alliances jusqu’au sein de l’opposition.

 

De l’URD de Soumaïla Cissé au Cnid/Fyt de Me Mountaga Tall, en passant par le MPR de Choguel Kokalla Maïga et d’autres formations, l’heure n’est plus à l’unité face au dialogue qui a également déstabilisé le Front de sauvegarde de la démocratie (FSD, opposition) dont des voix exigent aujourd’hui la dissolution.

La position de certains leaders est si délicate qu’ils ne peuvent plus compter sur le soutien de nombreuses figures de proue de la société civile comme l’imam Mahmoud Dicko et très probablement le Chérif de Nioro. Ils sont tous à une période charnière de leur carrière et devraient jouer gros dans les semaines à venir.

DAK

Lire La suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur