EN UN MOT: Désaveu ou revirement

Comme attendu, l’Assemblée nationale a adopté hier la loi organique prolongeant le mandat des députés jusqu’en mai 2020. Comme attendu, les députés de l’opposition sont partis en rangs dispersés. Si la veille, après quelques tensions suite à l’opposition de Soumaïla Cissé, lui et ses députés (18) ont accordé leurs violons et opté pour le vote contre, les autres leaders de l’opposition ont subi un cinglant désaveu.

Avec 14 députés sur les 123 qui ont voté pour le texte controversé, on imagine facilement que des élus ont pris le contrepied de leurs leaders comme Oumar Mario (Sadi 5), Aliou Diallo (ADP/Maliba 8) et Choguel Kokalla Maïga (MPR, 2). Un épisode qui risque de porter un coup fatal aux mouvements de rejet qu’ils veulent organiser contre la révision constitutionnelle et les autres réformes administratives…Lire la suite sur Aumali

DAK

Source: L’ Indicateur renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur