EN UN MOT: Des mesures à l’épreuve de la réalité

A l’issue d’une réunion extraordinaire du Conseil national de la défense, le gouvernement a pris des mesures drastiques pour éviter la propagation de la maladie à coronavirus dans notre pays.

Si on s’accorde sur la pertinence des mesures, on s’interroge sur leur applicabilité surtout que le gouvernement laisse apparaître des difficultés à faire soumettre tout le monde, notamment les leaders religieux obligés de surseoir à leurs activités organisées pour se faire la poche. L’annonce des discussions avec eux a été très mal accueillie dans l’opinion publique qui est loin d’être rassurée par la perspective d’interdire de tous les regroupements de plus de 50 personnes.

“A quelque chose malheur est bon”, dit-on. L’Etat devrait profiter de cette situation pour le moins difficile et inattendue pour montrer ses muscles sur le respect strict des mesures édictées. La prévention contre le Covid-19 est l’ultime occasion pour restaurer l’autorité de l’Etat par la fin de l’impunité et des passe-droits.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur