En un mot : 2e victoire des anti-IBK

Après avoir réussi à imposer l’option d’une candidature interne à la présidentielle du 29 juillet prochain, les opposants à un soutien de l’Adema PASJ au président IBK dès le 1er tour, ont réussi ce weekend à enregistrer une 2e victoire éclatante.

Malgré des manœuvres dilatoires et des complots de toutes sortes, deux d’entre eux ont réussi à se faire parrainer par leurs sections. Il s’agit du maire de Sikasso, Kalfa Sanogo,  officiellement été investi candidat à la primaire de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-PASJ), samedi, par la section de sa ville et Dramane Dembélé dimanche par la section de Ségou. A l’évidence, tout cela démontre que les prétendus soutiens au chef de l’Etat ne pèsent pas lourds dans le parti de l’Abeille et devront être sevrés de tous ses sous et autres avantages qu’ils perçoivent depuis plusieurs mois pour faire barrage aux partisans de la candidature interne. En tous cas, IBK est aujourd’hui édifié à propos du poids réel de chaque allié pour en tirer les conséquences qui s’imposent.

DAK

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur