Editorial : La paix enclenchée

Du deux au trois novembre dernier, s’est tenu le congrès du GATIA à Inamzil (Adielhoc). Le premier du genre. Plus de cinq cents participants sont venus de toutes les régions du nord ainsi que de Bamako, mais aussi, de pays voisins tels que l’Algérie, le Niger et la Mauritanie.

Durant deux jours, les participants se sont planchés sur trois thèmes : Organisation du GATIA ; niveau d’application de l’APR, la réconciliation et la cohésion sociale.

Après des débats en commissions, à l’unisson, les congressistes prônent la paix, la réconciliation et la cohésion sociale.

L’unité des deux mouvements Plate-Forme et CMA ont été prônée, leurs dirigeants politiques et militaires sommés de s’unir afin que revienne la paix. Pour ce faire, le président de l’ADAGH, M. Mohamed Ag Intalla, a été désigné Porte-Parole. Cet amenokal très respecté et écouté a insisté sur la paix et la cohésion.

Et le gouverneur Ichrach, a insisté sur ces aspects très chers au gouvernement dont il représente deux ministères, celui de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale et de l’Administration Territoriale.

En tout cas, on peut dire sans se tromper, qu’après Kidal lors du congrès du HCUA, voilà qu’à Adielhoc, la cohésion et l’unité de la Plate-Forme et de la CMA se fortifient, se cimentent davantage au grand bonheur des populations et du Mali tout entier car si la paix revient dans le nord, les autres régions du pays sentiront ses effets. Donc, il revient au gouvernement de saisir cette grande opportunité pour mettre en œuvre l’APR très cher aux populations.

Et la volonté de bâtir un Mali uni, fort et prospère est enclenchée.

Les congrès futurs du MNLA, du MAA, de la CMFPR1 rentreront dans le cadre du renforcement de la paix et de la cohésion retrouvés au Mali, des vœux des populations qui paient un lourd tribut.

Avec ces retrouvailles du trio Gouvernement/Plate-Forme/CMA, les chances de paix sont énormes car il s‘agit d’une volonté politique pour sauver le Mali.

Bokari Dicko

Mali Demain

Suivez-nous sur Facebook sur