COUP DE GUEULE : La difficile mission des guerriers de la liberté dans un Etat fantôme

Le Mali récent a réussi à fabriquer une population de menteurs, de voleurs, d’arnaqueurs, de bonimenteurs, d’égoïstes, de suiveurs d’intérêts propres au détriment de la nation. On ne sait jamais d’où la bassesse va venir, mais on sent toujours avec autant de douleur les coups qu’elle donne.

Vous les verrez aussi bien dans les bureaux hyper-climatisé où on sert du «Nespresso» que dans la bicoque modeste qui semble être construite sur un tas d’ordures.

C’est une question de caractère, pas d’origine ou de milieu social voire de sexe. Vivre dans ce pays, quand on est conscient d’être un humain à part entière et assumé, c’est risquer de se faire pomper son énergie bêtement ou alors de la gaspiller. Le Mali est un état fantôme, mais rempli de patriotes, de personnes cultivées, de cultivateurs, de gens intelligents, exceptionnels, et que sais-je…

Pour ce que je viens d’écrire, venez me lapider, me traîner dans la boue, vous moquez de ma tête, de mes jambes, de mon accent, de tout ce qui me rend unique, donc différente de vous ! Ce sera peut-être mon entrée douloureuse dans le monde, hélas, trop secret des héroïnes africaines.

Mais, c’est un choix plus valorisant à mon sens, qu’avoir le destin de traîtresses pour l’Afrique, dont les forfaits et le mal qu’elles ont contribué à distiller, juste pour la gloriole et une fausse reconnaissance, et trois sous, sera discuté par les générations conscientes à venir.

La violence et la bêtise méchantes et sournoises sont le recours de ceux qui n’ont pas ou plus de repères… Sinon, hein frères et sœurs en conscience, quelle torture que de vivre ce que l’on vit aujourd’hui dans ce pays ?

Mais, nous sommes dans l’âme des guerriers de la liberté comme le révèlent au monde nos sourires et réflexions.

KKS

SourceLe Matin

Suivez-nous sur Facebook sur