Tenue du forum d’affaires Turquie – Mali, sous la houlette de la CCIM et de DEIK Booster les échanges commerciaux à hauteur de 250 milliards FCFA à l’horizon 2024

Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) et le Conseil d’Affaires Turquie-Mali, le forum d’affaires susmentionné a réuni, le 17 avril dernier, à l’hôtel Sheraton de Bamako, quelque 200 opérateurs économiques maliens autour des représentants d’une vingtaine d’entreprises turques. C’était en présence du nouvel Ambassadeur de Turquie au Mali, SEM. Murat Mustafa Onart. 

 

C’est une importante délégation d’hommes d’affaires turcs, qui a fait le déplacement, pour participer à ce forum d’affaires qui vise, selon le Secrétaire Général du ministère du Commerce et de la Concurrence, Adama Yoro Sidibé, qui présidait la cérémonie d’ouverture, à booster la coopération économique et commerciale entre le Mali et la Turquie. S’exprimant, au nom du ministre, Alhassane Ag Hamed Moussa, il a invité les deux parties à « travailler à hisser les relations d’affaires maliano-turques au même niveau que les excellents rapports de coopération et d’amitié entre nos deux peuples et nos deux Etats « .

Quant au président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Youssouf Bathily, il a relevé que les « relations commerciales entre nos deux pays ne reflètent pas les potentialités réelles qu’offrent le Mali et la Turquie « . Aussi, a-t-il rappelé que les deux parties avaient convenu, il y a de cela quelques années, de prendre des mesures nécessaires visant « à rehausser le développement et la diversification des échanges économiques et commerciaux  entre nos deux pays« .

Des rencontres BtoB pour servir de pont entre le Mali et la Turquie

 D’où la signature, en février 2015, par la CCIM et le Conseil des relations économiques étrangères de Turquie (DEIK), d’un protocole d’accord et de partenariat ; cela en marge de la visite du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, en Turquie.

Lors de son intervention, le président du Conseil d’Affaires Turquie-Mali, Fatih Altunbas, a évoqué l’ouverture des écoles Maarif de Turquie au Mali et l’appui que son pays apporteau nôtre dans le domaine, notamment de l’éducation et de la formation. Cela, avant de procéder à la présentation des différents dirigeants d’entreprise qui ont fait le déplacement pour participer aux rencontres BtoB, organisées dans le cadre de ce forum.

Au titre des secteurs d’activités concernées par ces rencontres, notons l’industrie de la Défense, l’énergie et l’environnement, les technologies de l’information, les équipements électroniques et électriques, l’agriculture, le développement des infrastructures, les matériaux de construction, le tourisme, la santé, l’éducation, la création des petites et moyennes entreprises, la communication, la sécurité, la formation professionnelle, etc.Rappelons que les exportations du Mali vers la Turquie portent essentiellement sur le coton et l’or.

A l’issue des rencontres BtoB entre hommes d’affaires maliens et turcs, qui se sont poursuivies tard dans la soirée, plusieurs partenariats ont été scellés. Mais, qui attendent maintenant à être concrétisés.

En tout cas, au vu de l’engouement suscité par ledit forum, il y a de fortes chances que le volume des échanges commerciaux entre nos deux pays atteigne, à l’horizon 2024, 500 millions de dollars. Alors même qu’ils ne sont que de quelque 90 millions de dollars présentement. Un véritable défi en perspective.

Mamadou FOFANA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur