Sur les chantiers PDI-BS à Bla-San : Les acteurs s’engagent devant le ministre Sangaré

Mercredi 31 août 2019, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture chargé des  Infrastructures, Adama Sangaré,  était dans les chantiers du PDI-BS à Bla-San. En terrain connu, le ministre a constaté des avancées sur les chantiers  des lots 1 et 3 mais aussi le retard sur le lot 2. Il a invité les acteurs, notamment la mission de contrôle, l’AGETIER l’entreprise et le PDI-BS à remettre les ouvrages dans le délai. Ces derniers en ont pris l’engagement.

 

Pour un délai consommé de 97%, le taux de réalisation est de 73%.  Même si   le lot1 est en avance par rapport au délai, l’entreprise en charge des lots 2 et 1 n’a pas été efficace sur le lot 2. Or il s’agit d’être efficace à tous les niveaux. Aussi, a-t- il instruit de mettre correctement en œuvre le planning élaboré par les acteurs pour rattraper le retard accusé, à défaut de terminer avant le délai contractuel.

Le lot2 est cofinancé par la Banque Africaine de Développement – BAD- et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO-BIDC-à hauteur de 7,528 milliards. Or, la BAD arrête les financements à partir du 31 décembre 2019 sans possibilité de prorogation. Par conséquent, le ministre a invité les acteurs, notamment la mission de contrôle, l’AGETIER l’entreprise et le PDI-BS à remettre tous les ouvrages dans le délai.

Sur trois lots, le lot1 et le lot3 sont en avance par rapport aux délais consommés. Le ministre Sangaré, après avoir visité les ouvrages de ces lots se dit très satisfait par rapport à la qualité et à l’organisation des chantiers. Et surtout l’ouvrage de franchissement de «Tinéni »  qui permettra à la population de parcourir 8.5 km pour rejoindre San à «Tinéni» contre 83 km pendant la saison hivernale. Le technicien n’a pas manqué de signaler les avantages hydro agricoles de ces ouvrages.

Le chef de la mission de contrôle, Issa GUINDO, a rappelé que le lot1 concerne les travaux de Tounkan d’un montant de 4,147 milliards. Les travaux sont attribués à l’entreprise RC construction. Sur ce lot, le taux d’exécution est de 97% contre un délai consommé de 92%.

Sur le lot 2, les travaux confiés à l’entreprise RC construction pour un coût total de 7,528 milliards consistent à aménager les plaines de San Ouest d’une superficie de 5.300 ha. Le taux d’exécution en revanche est de 73% contre un délai consommé de 93%.

Le lot3 est attribué à l’entreprise EGTP pour l’aménagement de 3.000 ha des plaines de San Est. Le taux d’avancement est de 89% pour un délai consommé de 69%. Ce marché est conclu à 3,626millards de franc CFA

‘’Nous n’allons pas perdre de l’argent ; tout le monde est interpellé, notamment la mission de contrôle, l’AGETIER, l’entreprise et le PDI-BS pour les ouvrages soient remis avant le 31 décembre 2019.’’ Ces mots du ministre Sangaré ne sont pas tombés dans des oreilles de sourds. Ses interlocuteurs lui ont donné l’assurance de tout faire pour respecter les délais prescrits.

Oumar KORKOSSE

Source : Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur