Sidi Ould Tah, président directeur général de la BADEA : « le porte-feuille du Mali dépassera de 100 millions de dollars à 300 ou 400 millions »

Mardi 30 juillet 2019, le président de la République, IBK, a reçu en audience Sidi Ould Tah, président directeur général de la BADEA. Ce dernier était venu pour rendre une visite de courtoisie à IBK.

 

Profitant de l’occasion, Sidi Ould a abordé la question de la stratégie 2030 de son institution bancaire, voire l’état de la coopération entre le Mali et la BADEA avec le président de la République. Ainsi, précise-t-il : « Nous avons présenté au chef de l’Etat le portefeuille de la BADEA au Mali, la stratégie 2030 de la BADEA qui permettra d’apporter une contribution beaucoup plus significative et diversifiée dans le développement des pays bénéficiaires de son assistance, particulièrement le Mali ».

A ses dires, les enjeux au développement du Mali comportent : la création d’emplois pour les femmes, le développement du réseau routier avec les voisins, les infrastructures, l’énergie électrique et rurale, le développement du secteur agricole, la chaine de valeurs, le financement…. « Actuellement, le portefeuille dépasse les 100 millions de dollars. Mais, nous sommes convaincus que dans les deux ou trois prochaines années, il pourrait passer de 300 à 400 millions de dollars », annonce Sidi Ould. Ce qui est important, dit-il, ce portefeuille est appelé à se développer davantage. « Suite à cette audience présidentielle, nous allons immédiatement travailler avec des équipes afin que des ressources conséquentes soient mises à la disposition des structures maliennes et en fonction des priorités définies par le président de la République », ajoute-t-il.

Source : Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur