SEUIL DE KOUROUBA : L’entreprise CGC a remis les clés

Techniquement reçu le 29 novembre, les membres de la commission de réception ont reçu provisoirement le seuil de KOUROUBA le 24 décembre 2018.


Après les visites, la commission a formulé ces réserves :
Finaliser les réglages et les mises au point des systèmes de fonctionnement des clapets du seuil ; Compléter les balises de sécurité et les relier par une chaîne métallique ; Prolonger l’enrochement jusqu’à la végétation en avale sur la berge de la rive gauche ; Reprendre le perron d’accès à l’ouvrage de contrôle sur la digue de fermeture conformément aux règles de l’art ; Réaménager les sites des emprunts conformément au plan de gestion environnementale et sociale approuvé ; Remplacer les fauteuils défectueuses de la base vie et de la mission de contrôle ainsi que les menuiseries en aluminium.
A LA FIN DE LA RECEPTION, ILS ONT DIT:
Madou Ouattara, représentant de la Direction des Finances et du Matériels DFM du Ministère de l’Agriculture, président de la commission de réception
L’ouvrage a été exécuté conformément aux règles de l’art. Je suis satisfais du constat et surtout la remise dans le délai. La plus part des entreprises sont confrontées à des problèmes d’ordre matériel, du personnel, de moyens….pour satisfaire les bénéficiaires. Tel n’a pas été le cas de CGC qui a même fait des travaux supplémentaires sans incidence financière. Force est de reconnaitre qu’il n y a pas de réception sans réserves, mais pour ce cas précis, ces réserves ne mettent pas en cause les travaux. Elles ne constituent pas un effort pour CGC. Il nous reste à consolider les acquits tout en utilisant ce joyau à bon échéant.
Bazoumana Coulibaly, chargé de mission à la Direction Générale des Marchés Public et des Délégations des Services Public (DGMP/DSP)
La réception consiste à vérifier les réalisations conformément au marché. Après la visite des chantiers, nous avons constaté que le gros du travail a été fait même s’il y a quelques réserves mineures dont l’entreprise peut corriger en deux jours. Je suis fier d’une telle réalisation qui correspond aux engagements inscrits dans le marché. Je profite de l’occasion pour féliciter et remercier l’entreprise pour l’exécution des travaux dans le délai, mais aussi pour sa bonne volonté de faire des travaux qui ne sont pas inscrits dans le marché. Je remercie l’ensemble du personnel du PDI-BS et l’AGTIER en général et particulièrement madame Traoré Koura Diagouraga pour les efforts abattus dans le suivi des dossiers notamment l’avenant pour ne citer que cela.
Famalé Dabo, représentant de la Direction Générale de l’Administration des Biens de l’Etat (DGABE)
Les travaux ont été bien réalisés conformément au contrat de l’entreprise. Par rapport à la qualité de l’ouvrage, le plan des logements de la base vie, les équipements et bien d’autres… je suis très satisfait. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à toutes les entreprises évoluant au Mali, d’être un bon partenaire comme CGC, de respecter les clauses des contrats et surtout les normes et le délai contractuel des marchés. Je demande aux populations bénéficiaires de bien entretenir l’ouvrage ainsi que la base vie car c’est un bien de l’Etat. Je remercie le personnel du PDI-BS, l’AGTIER, le Ministère de l’Agriculture et celui des de l’Economie et des Finances et tous ceux qui, de loin ou de près, ont contribué à la réalisation de ces travaux.

Oumar KORKOSSE PDI-BS

 

Source: Maliactu.info

Suivez-nous sur Facebook sur