Secteur énergique au Mali: L’AFD apportera un financement de 13 milliards de FCFA

Cet engagement financier a été réaffirmé par une délégation de l’Agence Française de Développement (AFD), conduite par sa Directrice Afrique. Une rencontre qui s’est tenue au siège de la primature et en présence du premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga. A l’issue de cet entretien, l’on annonce de bonnes perspectives en matière de coopération au développement entre la France et le Mali.

Madame Rima Le COGUIC a choisi le Mali pour effectuer sa première mission en tant que Directrice Afrique de l’AFD pour témoigner de l’ordre de priorité élevé que l’Agence accorde au Sahel en général et au Mali en particulier où elle déploie une activité dense et variée couvrant divers domaines
L’Agence entend intensifier son action en faveur du Mali, conformément  à  la décision du Président français, Monsieur Emanuel Macron, d’augmenter l’aide au développement pour le Sahel dans le cadre de l’Alliance avec le Sahel.
Le Premier ministre a salué l’action de l’AFD dans notre pays en insistant sur la nécessité d’interventions ciblées sur les priorités nationales et étalées sur le long terme afin de relever les défis liés à la lutte contre la pauvreté, la création de richesse et d’emploi, la formation des jeunes et la réalisation d’infrastructures structurantes.
Auparavant,  la ministre des Affaires  étrangères et de la Coopération internationale, SE Mme Kamissa Camara, a présidé ce mercredi 24 octobre 2018, une cérémonie de signature portant sur un peu plus de 13 milliards de Francs CFA.
Ce montant permettra de financer un projet d’électrification au bénéfice de la SOGEM (Société de gestion de l’énergie de Manantali). Il est le fruit de la Coopération fructueuse entre la Mali d’une part, l’agence Française de Développement et l’union Européenne d’autre part.
La cérémonie a regroupé outre la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, sa collègue en charge de l’Environnement, de l’Assainissement et du développement durable, les représentants de l’ambassade de France au Mali, du Bureau régional Afrique de l’AFD, de la SOGEM, du cabinet et de plusieurs cadres du département.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur