Rebondissement dans l’affaire des ex-partenaires commerciaux d’orange money : Orange-Mali condamnée à payer 600 millions Fcfa

Tous les comptes bancaires saisis

Tous les comptes bancaires de la Société Orange-Mali ont été saisis depuis quelques jours, suite à une décision du Tribunal de commerce de payer la somme de 600 millions de Fcfa au Collectif des ex-partenaires commerciaux d’Orange Money.

Cette affaire opposant le Collectif des ex-partenaires commerciaux d’Orange Money à la société de téléphonie Orange-Mali continue de défrayer la chronique dans les milieux judiciaires. Ainsi, l’opérateur de téléphonie vient d’être condamné par la justice à payer la somme de 600 millions de Fcfa à ses anciens partenaires pour “responsabilité et réparation de préjudices”. Il s’agit de 50 millions Fcfa à chacune des personnes concernées. Il s’agit de Machour Bassoum (représentant de AB Kleen Service GIE) Abdoulaye Baba Sissoko (représentant les Etablissements Baba Services) Winner-Info représentée par Mamadou Diaby, Banamba Transfert représentée par Fatoumata Nanacassé, GIE Kalaou représenté par Kalilou Coulibaly. Sans oublier les Etablissements Moussa Diallo, Société Mahamadou Diakité Sarl, Etablissements Madif représentés par Mahamadou Dibassy, Société Chiaka Traoré, Société Kanta et Frères Sarl représentée par Amadou Kanta et enfin Société Sodimani Sarl.

On se rappelle que, courant 2018, Orange-Mali a résilié le contrat de partenariat avec ces commerciaux d’Orange Money. Ce qui a suscité beaucoup de bruit en son temps. Finalement, les deux parties se sont retrouvées devant la justice. C’est ainsi que les ex-partenaires commerciaux se sont regroupés au sein d’un Collectif pour défendre leurs droits. Sans grande surprise, le Tribunal de commerce de Bamako a donné raison au Collectif tout comme à la Cour d’Appel. Malgré les différents verdicts des tribunaux, Orange Mali aurait refusé de payer les 600 millions Fcfa. Comme arguments avancés, la Société se trouve dans les difficultés financières à cause de nombreux investissements réalisés.

Entre temps, le Tribunal a ordonné la saisie de tous les comptes bancaires de la société à titre conservatoire. Ce qui amène Orange à demander la main levée au niveau du tribunal de la Commune VI.

En tout cas, il est très difficile aujourd’hui pour Orange-Mali de faire des transactions sur ces comptes bancaires.

Affaire à suivre                                            

 El Hadj A.B. HAIDARA

Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur