Quatre questions à Rachid Houari, directeur général Tanger Med : logistique : “Avec Tanger Med 2, nous avons aujourd’hui une capacité de 9 millions de conteneurs et une capacité de traiter 120 millions de tonnes par an”

Aujourd’hui-Mali : Pouvez-vous nous parler du complexe portuaire Tanger Med ?

Rachid Houari : Merci beaucoup. En fait, Tanger Med est un complexe portuaire formé de trois ports. Il s’agit de Tanger Med 1, du Port Passager et  de Tanger Med 2. Les trois ports ont une capacité de 9 millions de conteneurs et une capacité de traiter 120 millions de tonnes par an. Et l’investissement est de 8 milliards d’Euro dont 3 milliards d’Euro pour le public et 5 milliards d’Euro pour le privé.

Tanger Med est également un pont maritime liant l’Europe à l’Afrique, distant de 14 km, grâce au Port dédié pour les flux rouliers et l’import-export.

Tanger Med est aussi un hub logistique mondial, situé sur le Détroit de Gibraltar, deuxième point de passage du commerce mondial, à la croisée des routes maritimes majeures Est-Ouest et Nord-Sud avec près de 100 000 bateaux en transit annuellement.

Quelles sont aujourd’hui les opportunités offertes aux opérateurs économiques africains ?

L’Afrique y compris le Mali a plein d’opportunités à travers ce Complexe portuaire Tanger Med. Je pense que l’Afrique est aujourd’hui un continent en plein essor économique et qui va bientôt atteindre la taille de la Chine en termes de la population. C’est pour vous dire que le continent africain a envie d’avancer économiquement et Tanger Med a offert aux pays africains un hub de connexion avec le reste du monde afin qu’ils puissent gagner dix jours en temps et en bénéficie d’un meilleur coût de transport.

C’est pour vous dire que ce Port représente aujourd’hui un enjeu de grande taille puisqu’il permettra d’accroitre le volume des échanges au niveau des pays africains.

En 2018, le Port Tanger Med est devenu la première plateforme marocaine d’import-export avec 317 milliards de Dirhams de volume en valeur des échanges entre le Maroc et l’étranger dont 139 milliards d’exportations.

Ce Port permet de servir de manière plus adaptée les pays d’Afrique de l’Ouest qui y sont directement reliés.

Avez-vous l’habitude de collaborer avec certains opérateurs maliens ?

Je sais que le Mali et le Maroc ont d’excellentes relations. Aujourd’hui, ce qui nous intéresse, si au niveau du Mali, il y a une collaboration que nous pourrions faire sur éventuellement des ports secs ou des zones d’activités logistiques industriels, là, Tanger Med est disposé à accompagner tous les pays qui nous le demandent comme ce fut le cas du Cameroun, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire ou de Madagascar.

Et en termes de perspectives ?

Nous allons continuer à maintenir le cap, à réussir pour que ce Port marocain soit une fierté pour l’Afrique. Et que l’Afrique soit encore bénéficiaire. Il s’agira de doubler nos chiffres d’ici à 10 ans.  Puisque Tanger Med est aussi un complexe portuaire de 1 000 ha agrégeant le port Tanger Med 1, le Port Passagers et Rouliers et le Port Tanger Med 2.                   Réalisé par El Hadj A.B. HAIDARA à Tanger, au Maroc

================

CLASSEMENT DES PORTS à CONTENEURS MONDIAUX en 2018 : Tanger Med classé 45e port à conteneurs mondial et 1er en Afrique

Tanger Med confirme sa position dans le Top 50 mondial des ports à conteneurs, dans le dernier classement de référence du “World Top Container Ports” de la revue spécialisée “Container Management” qui vient de paraitre. Il convient de rappeler qu’il existe 500 ports à conteneurs dans le monde.

e Port Tanger Med 1, dont la capacité est de 3 millions de conteneurs, a traité en 2017 un volume de 3 312 409 conteneurs EVP, soit 11 % de plus que sa capacité nominale. Cette performance lui a permis de gagner 6 places additionnelles en 2017, se classant ainsi à la 45e place de ce classement international.

A l’échelle de l’Afrique, Tanger Med se positionne comme le premier Port à conteneurs sur le continent, suivi par Port Saïd en Egypte à la 52e place avec 2 989 897 EVP traités, puis Durban en Afrique du Sud à la 65e place avec 2 699 978 EVP traités. Seuls les autres ports africains de Lagos au Nigéria (1 500 000 EVP) et de Mombasa au Kenya (1 189 000 EVP) intègrent ce classement mondial.

Cette performance est le fruit de l’implication forte et de la synergie de l’ensemble des partenaires de Tanger Med, et plus particulièrement de :

– L’excellente productivité des concessionnaires APMT, Eurogate et Boluda

– La confiance continue des armateurs (Maersk Line, Hapag- Lloyd, CMA CGM, Arkas, Hamburg Sud…)

– L’engagement du personnel des capitainerie et pilotage du Port pour l’optimisation des escales

–  L’implication des administrations et autorités concernées

– La digitalisation engagée par Tanger Med notamment pour la réservation des créneaux d’escale conçue pour traiter les mouvements portuaires des navires

L’ouverture du Port Tanger Med 2, qui ajoutera une capacité additionnelle de traitement de 6 millions de conteneurs EVP, portera ainsi la capacité du Complexe portuaire Tanger Med à 9 millions de conteneurs EVP.

Cette perspective permettra de hisser Tanger Med au rang des 20 premiers ports à conteneurs à l’échelle internationale, ce qui renforcera davantage sa position comme plateforme privilégiée pour les exportations marocaines, et comme un hub de référence pour les flux logistiques mondiaux et le Global Trade.

=============

COMPLEXE PORTUAIRE “TANGER MED” :Une plateforme logistique et industrielle intégrée, connectée à un réseau de transport multimodal

Tanger Med est un hub logistique mondial, situé sur le Détroit de Gibraltar et connecté à 186 ports mondiaux, offrant des capacités de traitement pour 9 millions de conteneurs, 7 millions de passagers, 700 000 camions et un million de véhicules.

anger Med constitue une plateforme industrielle pour plus de 900 entreprises qui représentent un volume d’affaires annuel de 7300 millions d’euros dans différents secteurs tel que l’automobile, l’aéronautique, la logistique, le textile et le commerce. L’Autorité portuaire de Tanger Med concentre ses missions sur la gestion et le développement des infrastructures, la coordination et l’animation de la communauté portuaire et garantit la fiabilité et la performance des services assurés aux clients de la plateforme portuaire.

Le Complexe portuaire Tanger Med a pour objectif de développer une plateforme portuaire performante et réellement intégrée autour des activités complémentaires de transbordement, d’import/export, de logistique à valeur ajoutée et de services maritimes et portuaires.

Le Complexe portuaire Tanger Med s’étend sur 1000 ha et englobe :

– Port Tanger Med 1 : qui comprend deux terminaux à conteneurs (TC1et TC2), un terminal ferroviaire, un terminal hydrocarbures, un terminal marchandises diverses, et un terminal véhicules ;

– Port Tanger Med 2 : qui comprend deux terminaux à conteneurs (TC3et TC4) ;

– Port Tanger Med Passagers : qui comprend les zones d’accès et d’inspections frontalières, les quais d’embarquements passagers et TIR, les zones de régulations, et la gare maritime.

 Medhub : Société gestionnaire de la zone franche logistique du Port Tanger Med.

– Tanger Med Port Center : Dédié à l’accueil des entreprises et la localisation des activités sous-jacentes, nécessaires à la gestion de l’ensemble du Port Tanger Med.

Le port Tanger Med assure à travers plusieurs armateurs, des liaisons régulières desservant près de 186 ports et 77 pays dans les 5 continents. Le Port Tanger Med est à titre d’exemple à 10 jours de l’Amérique et à 20 jours de la Chine. Le Hub d’Afrique, il dessert près de 35 ports et 21 pays en Afrique de l’Ouest grâce à des liaisons hebdomadaires.

Tanger Med est plus qu’un grand port de transbordement, il intègre également un port passager et roulier de très grande capacité, doté de huit postes qui devrait accueillir à terme plus de 7 millions passagers et 700 000 camions TIR, un vrai pont maritime entre l’Europe et l’Afrique, le Port Tanger Med permet une traversée du détroit en ferry en moins de 45 minutes.

Plus qu’un port, le Complexe Tanger Med est une plateforme logistique et industrielle intégrée, connectée à un réseau de transport multimodal (liaisons ferroviaires, autoroute et voie express) pour le transport des marchandises et des personnes vers toutes les régions économiques du Royaume.

L’exploitation des terminaux comme de l’ensemble des activités portuaires est assurée dans le cadre de contrats de concession, par des opérateurs de renommée mondiale. Le Port Tanger Med compte ainsi dans ses rangs les plus grands armements mondiaux (Maersk, CMA CGM, MSC…) ainsi que des leaders portuaires tels que APM.

Tanger Med : Première plateforme marocaine pour l’import et l’export

–      Une valeur globale de 317 milliards de dirhams de produits a été traitée en import et export en 2018 au Port de Tanger Med

–      Le Port Tanger Med opère à lui seul plus de 50 % des exportations marocaines

–      3 472 451 conteneurs EVP traités en 2018 en croissance de 15,7 % par rapport à la capacité nominale du port Tanger Med

Tanger Med est la première plateforme marocaine pour les flux d’import et d’export, dont la valeur globale traitée en 2018 s’élève à 317 milliards de dirhams.

Concernant les exportations, 139 milliards de dirhams de produits ont été exportés par le Port Tanger Med, soit 50,6 % de l’ensemble des exportations marocaines.

Tanger Med confirme ainsi sa position comme premier port d’export au service de la compétitivité de l’économie marocaine.Le tonnage global manutentionné pour l’année échue est de 52 240 806 tonnes en évolution de 2 % par rapport à l’année 2017.

Trafics conteneurs : Une productivité à la hausse

Le nombre de conteneurs traités sur les deux terminaux du port Tanger Med 1 en 2018 est de 3 472 451 EVP (équivalent vingt pieds). Ce chiffre est en croissance de 5 % par rapport à l’année 2017.

Il correspond également à un trafic de plus de 15,7 % par rapport à la capacité nominale du port Tanger Med 1, et ce grâce à la performance et à la productivité des terminaux à conteneurs, de la capitainerie et du pilotage pour la gestion des opérations portuaires.

Trafics passagers et rouliers en croissance

Le trafic passager maintient une évolution stable par rapport à 2017 avec un trafic de 2 802 108 passagers en légère augmentation de 1 %.

Le trafic TIR (transport international routier) a connu une nette croissance de 14 % par rapport à 2017, portée particulièrement par les exports des produits industriels et agroalimentaires. Il a enregistré un trafic total de 326 773 unités TIR.

Trafics véhicules en progression 

479 321 véhicules ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du Port Tanger Med en augmentation de 11 % par rapport à 2017. Sur le terminal dédié à Renault, 383 715 véhicules ont été manutentionnés dont 351 191 destinés à l’export provenant des usines de Renault Tanger Med et de Casablanca.

Sur le terminal Common User, 88 451 véhicules en transbordement ont été traités durant l’année 2018.

L’année 2019 marquera le démarrage des exports de véhicules Peugeot, fabriqués à l’usine de Kénitra, à travers le port Tanger Med.

Trafic du vrac solide et liquide en baisse

Le trafic du vrac solide a enregistré un total de 254 190 tonnes traitées, soit une baisse de 18 % par rapport à l’année 2017 principalement due à la baisse des importations de céréales. Le trafic du vrac liquide a connu une baisse de 21 % par rapport à l’année 2017. Il a enregistré un total de 5 920 477 tonnes d’hydrocarbures traitées. Cette variation est due à la baisse des importations en particulier du fuel.

Trafic maritime et connectivité

13 293 navires ont accosté au Port Tanger Med en 2018 assurant ainsi des connexions maritimes directes vers 186 ports et 77 pays. Les nouveaux pays ainsi touchés sont Djibouti (Port de Djibouti), le Guatemala (Port de Quetzal), l’Irlande (Port de Dublin), le Bahreïn (Port de Bahreïn) et Madagascar (Port de Tamatave).

Les performances réalisées pendant l’année 2018 résultent de l’engagement et de la collaboration continue de l’ensemble des partenaires de Tanger Med et notamment les concessionnaires, les armateurs, ainsi que les administrations et autorités concernées.

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur