Projet de reconstruction et de relance économique : Des résultats appréciables

La 11è session ordinaire du Comité d’orientation et de pilotage (Cop) du Projet de reconstruction et de relance économique (PRRE) s’est tenue récemment au Centre de formation pour le développement (CFD). La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par Modibo Maïga, conseiller technique au ministère de l’Économie et des Finances, représentant le président du Cop. C’était en présence du coordinateur du PRRE, Oumarou Camara et de plusieurs représentants des partenaires techniques et financiers.


Cette session visait à examiner et à adopter le compte rendu et faire l’état d’exécution des recommandations de la 10è session ordinaire. Les participants ont aussi planché sur le rapport d’activités du projet au 31 octobre 2019 et le projet de PTBA 2020. En effet, le PRRE demeure un des instruments privilégiés du gouvernement malien pour assurer le relèvement socio-économique des communautés des Régions de Mopti et du Nord touchées par la crise. Il a été conçu pour être exécuté dans un contexte post-crise.
En dépit du contexte sécuritaire difficile dans lequel il intervient, le projet a obtenu des résultats fort appréciables, s’est félicité Modibo Maïga. Au nombre de ces résultats, il a cité l’achèvement des travaux hydrauliques scolaires sur les trois sites du Cercle de Gourma-Rharous (Eminefad, Woykoungou et Sembé), la mobilisation de près de 80% des équipements biomédicaux à installer au niveau du CSCOM d’Eguedech, l’exécution en cours des travaux des gares routières de Tombouctou. D’autres réalisations comme l’évolution satisfaisante des travaux de la piste de N’gouma-Saraféré, la réception provisoire des travaux de réhabilitation du pont de Tassiga dans le Cercle d’Ansongo, la signature des contrats relatifs à l’électrification de la ville de Rharous dont les travaux sont en cours depuis le 30 août 2019, sont aussi à l’actif du projet.
Au titre des investissements productifs, le conseiller technique au ministère de l’Économie et des Finances a insisté sur l’achèvement des travaux de la laiterie de Diré et de trois étangs piscicoles à Niono. La finalisation en cours des travaux de réhabilitation du port de pêche de Konna et la dotation en cours de certains villages autour de Konna en cages flottantes dans le cadre du développement de la pisciculture, la finalisation en cours de l’avant-projet sommaire pour l’aménagement de la plaine de Sindiwara dans la zone d’Ansongo, sont aussi à l’actif du PRRE.
Dans le domaine de l’amélioration de la gouvernance locale, le PRRE a procédé au recrutement d’ONG nationales pour la poursuite des actions d’information et de sensibilisation, a informé Modibo Maïga. Le but est, selon lui, la mobilisation des communautés autour des objectifs du projet, le renforcement des capacités des producteurs, des élus et services publics. La mise en place des mécanismes de prévention des conflits et de gestion des griefs et plaintes.
Toutes les actions citées ci-dessus ont été initiées en réponse aux demandes émanant des communautés participantes et autorités, a souligné le conseiller technique au ministère de l’Économie et des Finances, ajoutant que ces actions ont été exécutées dans le respect des mesures de sauvegarde environnementales et sociales, y compris la prise en compte des violences basées sur le genre, l’exploitation et les abus sexuels (VBG/EAS). Modibo Maïga a remercié la Banque mondiale pour son appui multiple au Mali.
Aminata DIAKITé

Source: Journal l’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur