PONT DE KAYO ET SEUIL DE KOUROUBA : Le gouvernement proroge le délai de construction

Le gouvernement du Mali, à travers le conseil des ministres, a prorogé le délai de construction du pont de Kayo et celui du seuil de Kourouba, dans la région de Koulikoro. Amadou Koita, ministre porte-parole du gouvernement s’est entretenu, le dimanche, avec la presse sur les raisons de ces modifications. C’était au siège du Centre d’information et de communication gouvernementale.

Et de trois ! Le gouvernement modifie, pour une troisième fois, les termes du contrat du projet de construction du pont de Kayo à Koulikoro et ses voies d’accès. Il l’a officialisé par un projet de décret adopté au conseil des ministres du vendredi 5 octobre. La modification vise à proroger de cinq mois le délai d’exécution du marché, qui était de trente mois.

Selon Amadou Koita, ministre porte-parole du gouvernement, la modification des termes du contrat s’explique par le fait que  le trajet initial débouchait sur une forêt classée. « La conclusion de cet avenant est sans incidence financière sur le montant du marché initial », a-t-il préciséEt d’ajouter : « Le projet est entièrement financé par le budget national. »

Seuil de Kourouba,  quatre mois  de rallonge

Les termes du contrat initial relatif à l’étude, au contrôle et à la surveillance des travaux de construction du Seuil de Kourouba dans le cercle de Kati ont également été modifiés par le conseil des ministres.

La modification vise, selon le ministre porte-parole du gouvernement, à réajuster la durée des prestations du bureau de contrôle. Elle entrainera une incidence financière de près de quatre-vingt-et-un-millions de FCFA qui sera financée par le Fonds africain de développement (Fad). Son délai d’exécution est de quatre mois. « La réalisation du projet contribuera à l’augmentation de la production rizicole et des autres productions agro-sylvo-pastorales et piscicoles » a assuré le ministre Amadou Koita.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur