Mondoro : GESTE DE SOLIDARITÉ DE LA BNDA

La Banque nationale de développement agricole (BNDA) a remis un chèque de 5 millions de Fcfa à la Commune rurale de Mondoro, cercle de Douentza dans la Région de Mopti. Cette solidarité agissante qui s’inscrit dans le cadre de ses activités de Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), fait suite à une sollicitation de l’Association pour le développement de cette commune qui, comme plusieurs communes de la région, est exposée à l’insécurité alimentaire.


Prenant la parole, le directeur général de la Banque verte, Souleymane Waïgalo, a affirmé que cette somme symbolique vise à aider nos compatriotes vivant dans cette localité. Des compatriotes qui, a-t-il regretté, souffrent de la crise sécuritaire et alimentaire. Il a également rappelé que le Mali s’est toujours distingué par des valeurs sociales et humaines fortifiant la tranquillité sociale. Quant à Amadou Ongoïba, représentant le président de l’Association pour le développement de la Commune rurale de Mondoro, il s’est réjoui de cet élan de générosité de la BNDA.
Il a indiqué qu’une maladie mortelle classée par des spécialistes comme provoquée par des carences alimentaires a provoqué une centaine de morts dans cette partie du pays, entre juillet 2018 et juillet 2019.
Selon lui, cette épidémie est due à l’insécurité qui s’est installée dans la Commune de Mondoro et qui a empêché la pratique agricole. Amadou Ongoïba a tiré la sonnette d’alarme : «A ce jour, cette maladie continue à sévir. Nous enregistrons une douzaine de morts et plusieurs malades dans cette contrée du Mali».
Toutefois, «contraints de rester, les braves paysans ont défendu corps et âme leurs villages contre toutes sortes de périls, a relevé le président de l’Association pour le développement de la Commune rurale de Mondoro. Eu égard à ce drame, il a déclaré que cette somme sera utilisée uniquement dans l’achat urgent de produits alimentaires et médicaux.
Moussa Sissoko, le représentant du ministre de la Santé et des Affaires sociales, a rappelé que l’Etat a toujours été aux côtés de ces populations.
Il a ainsi souligné la récente visite du ministre Michel Hamala Sidibé à Mondoro, au cours de laquelle une quantité importante de médicaments a été mise à la disposition des populations locales.

Lassana LASSOKO

Source: L’ Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur