Mme Touré Coumba Sidibé, présidente de l’APBEF face à la presse : “Nous rendons un vibrant hommage à Moussa Alassane Diallo à cette 8e édition de la journée des banques qui s’ouvre ce vendredi”

C’est ce vendredi 11 mai que le coup d’envoi de la 8e édition de la Journée des banques et établissements financiers sera donné par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, au Palais des sports. Selon la présidente de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF), Mme Touré Coumba Sidibé, cette présente édition est dédiée à Moussa Alassane Diallo, admis à faire valoir ses droits à la retraite le 1er janvier 2018.

Après la rencontre banques-presse, tenue le 16 mars 2018 à Ségou, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) organise  du 11 au 12 mai la 8e édition de la traditionnelle Journée des banques. Il s’agit bien de la fête des banques et des établissements financiers. Ce grand rendez-vous annuel est placé sous le haut parrainage du ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé.

En prélude à cette journée, la présidente de l’APBEF, Mme Touré Coumba Sidibé, directrice générale d’Ecobank-Mali était face à la presse, le mardi dernier, au siège de l’Association. Elle avait à ses côtés des directeurs généraux de banque, dont Dotian Bamba de la Banque Atlantique-Mali.

Moussa Alassane Diallo ,ex-Président de l’Apbef , DG de la BNDA

D’entrée de jeu, Mme Touré Coumba Sidibé s’est dite très heureuse de la tenue de ces journées puisque cet événement est devenu un rendez-vous incontournable pour les 13 banques et les 3 établissements financiers au Mali. Il s’agit, selon elle, de se rapprocher davantage des populations, à travers des échanges entre les agents de banque et les populations.

L’un des objectifs aussi, c’est de participer à la bancarisation dont le taux est passé de 2,5 % à 10 ou 11 % aujourd’hui au Mali. Pour la présidente de l’APBEF, ce taux doit être amélioré. Autres objectifs : promouvoir les produits et services des banques. “En fait, nous voulons créer un cadre d’échange entre les banques et les populations afin de faciliter les discussions. C’est pour vous dire qu’il n’y a pas de barrière entre nous. C’est notre devoir d’aller vers les clients. C’est pourquoi nous avons toujours mis en exergue le Salon des banques qui est un espace d’exposition. C’est aussi un cadre de promotion des produits et services des banques”, dira-t-elle.

Compte tenu de l’ampleur du phénomène, l’APBEF a maintenu le thème portant sur “la cybercriminalité : menaces du 21e siècle pour les banques”. Ce thème est d’actualité, selon Mme Touré Coumba Sidibé puisqu’elle a été débattue lors de la 8e édition de la rencontre entre banques et presse, à Ségou. Cette fois-ci encore, ce thème sera développé par Niama Loua Bérété, mandaté par l’APBEF. Il est le directeur de la société Information Security Management Corporation (ISMACORP).

Le thème de la conférence-débat porte sur la monétique régionale Uémoa au cœur des mutations mondiales de la finance digitale, qui sera développé par le directeur général de GIM-Uémoa, Blaise Ahouantchédé.

L’un des temps forts de cette journée sera la Nuit des banquiers pour boucler en beauté cette fête ce samedi. Cette soirée de gala est prévue à l’hôtel Maeva Palace. Elle sera marquée par la remise d’attestations et de distinctions aux différentes personnalités du monde des finances et certains partenaires. Elle sera agrémentée par la prestation des artistes de renommée internationale.

Notons que cette 8e édition de la Journée des banques est dédiée à Moussa Alassane Diallo (il fut PDG de la BNDA) qui a dirigé l’APBEF pendant plusieurs mandats. Il a été admis à la retraite depuis le 1er janvier 2018, après 32 ans de service bancaire. Il est désormais le président d’honneur de l’APBEF.

“Cette présente édition sera l’occasion pour la profession bancaire de rendre hommage à notre président sortant, Moussa Alassane Diallo, à qui nous dédions cette 8e édition. Nous profitons de cette occasion pour remercier le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, les différents directeurs généraux des banques et établissements financiers ainsi que le fidèle partenaire qu’est le GIM-Uémoa, les modérateurs des conférences et toutes les personnes qui auront contribué à la bonne organisation de cet événement”, dira-t-elle.

                                A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur