Mali:le ministre des transports M. Soumana Mory Coulibaly prône l’union sacrée pour rendre efficace les services du département.

Selon que je cite « Soyez unis, respecter la hiérarchie pour plus de performance dans nos différents services » c’est là, le message clé du ministre en charge des transports qui était en visite de terrain ce vendredi matin » fin de citation. Un message qu’il a partagé avec le personnel de structures rattachées à son département. Il s’agit de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) et la Société d’Assistance Aéroportuaire du Mali (ASAM).

D’abord à l’ASAM, ce service emploi actuellement plus de 700 personnes. Il est stratégique dans le domaine aéroportuaire. Chaque année, l’ASAM traite plus de 30 mille vols et 15 mille tonnes de fret. La société est certifiée ISAGO, une certification internationale.
En visitant ce service, le ministre Soumana Mory Coulibaly a pu voir de visu les conditions de travail des agents. Le premier constat qui se dégage est satisfaisant. Il a remarqué que 65% du personnel est composé de jeunes.
Pour lui, cette action s’inscrit en droite ligne de la volonté du Président de la république, S.E.M. El Hadj Ibrahim Boubacar Keita, qui a décidé de dédier son second mandat à la jeunesse malienne.

A la fin de la visite des locaux, le visiteur du jour a animé une rencontre avec le personnel de l’ASAM. Le ministre leur a signifié toute sa satisfaction quant aux résultats encourageants engrangés ces dernières années par l’ASAM. Il les a encouragé à persévérer davantage pour encore plus de résultats.

Au paravent, le ministre etait à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC).
Cette agence compte 92 agents qui travaillent à plein temps. Elle est opérationnelle depuis 1962. L’ANAC est chargée de la régulation et la règlementation de l’activité aéronautique au Mali. Elle participe à la mise en oeuvre de la politique de l’Etat en matière d’aviation civile.

Lors de ses échanges avec les responsables de cette agence, le ministre Soumana Mory Coulibaly leur a rappelé certains défis à relever.
Parmi ces défis, on peut citer entre autres :
-la création d’une nouvelle compagnie aérienne du Mali,
-la reprise progressive des activités dans le septentrion,
-le maintien des compétences,
-la préservation du domaine aéroportuaire sérieusement agressé.
Les responsables de l’ANAC ont pris bonne note, et ont promis au ministre de tutelle de ne ménager aucun effort pour relever ces défis.

La prochaine étape de la visite de prise de contact du ministre Soumana Mory Coulibaly, va concerner la COMANAV (Koulikoro).

 

Source: Koulouba.com

 

Suivez-nous sur Facebook sur