Mali : « Plus de 40% du budget est orienté vers les investissements »

C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, le lundi 30 avril 2018 à Paris, lors d’une émission grand débat de la radio panafricaine Africa n°1. Dr Boubou Cissé a expliqué le processus des réformes engagées qui ont donné des résultats au niveau de la relance de l’économie.

Parmi les priorités en matière d’investissement depuis l’avènement du président malien  Ibrahim Boubacar Keïta  au pouvoir expliquera le ministre Cissé, figure la structure même du budget. Ce n’est plus un budget de fonctionnement mais plutôt un budget d’investissement. Pour preuve, un peu plus de 40% du budget est orienté vers les investissements qui vont directement vers les infrastructures routières, énergétiques, agricoles et les facteurs de production. Dans ce domaine, de gros efforts ont été menés.
Sur la reconstruction de l’armée au Mali, le ministre Cissé indique que  l’effort militaire représente aujourd’hui 22% du budget national, sur fond d’un processus réel d’amélioration des capacités opérationnelles des forces de sécurité et de défense au Mali. Le moral des troupes est de plus en plus  au beau fixe de nos jours : l’initiation de la Loi d’Orientation de programmation militaire par le président IBK, votée par l’Assemblée Nationale, qui établit le budget de l’armée sur cinq ans de 2015 à 2019 à plus de 2200 milliards de FCFA, soit une augmentation de budget de plus 100% sur les dix dernières années, en est pour beaucoup.
« Aujourd’hui, le Mali dispose de sept vecteurs aériens pour son armée, ce qui n’était pas le cas avant l’année 2013. Et depuis un certain temps, l’armée malienne par les succès sur le terrain, retrouve la confiance des populations. Une armée qui voit ses conditions de vie s’améliorer  par des initiatives majeures en sa faveur. La motivation de l’armée, fortement  présente au centre du pays, est visible », fait-t-il remarquer.
Mahamane Maïga 

 

Source: lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur