Mali : adoption d’un projet de loi sur la finance islamique dans le domaine énergétique

-« L’adoption de ce projet de loi permettra de résoudre les difficultés liées à la satisfaction de la forte demande du pays en matière de fourniture d’électricité » a expliqué Seydou Lamine Traoré ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau.

Le Conseil national de transition au Mali a approuvé, samedi, par 101 voix pour, 0 contre et 0 abstention, un projet de loi portant approbation d’un accord de financement par la “Mourabaha”, signé en avril 2020, entre le Mali et la Société internationale islamique de Financement du Commerce, relatif à l’achat et la vente de produits pétroliers en faveur de la Société Energie du Mali SA.

« Cet accord permettra à la Société internationale islamique de Financement du Commerce de facilité l’achat et la vente de produits pétroliers pour l’alimentation des centrales thermiques fonctionnant essentiellement à base des produits pétroliers », a indiqué Seydou Lamine Traoré, ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau.

« C’est un prêt sans intérêt avec un coût global de 30 millions d’euros ( soit 19 milliards 678 millions 710 mille FCFA), environ 33 millions de dollars, destiné à l’achat et la vente de produits pétroliers au Mali au profit de la Société Energie du Mali-SA » a précisé le ministre des Mines de l’énergie et de l’eau.

Seydou Lamnine Traoré a, en outre, ajouté que « l’adoption de ce projet de loi permettra de résoudre les difficultés liées à la satisfaction de la forte demande du pays en matière de fourniture d’électricité ».

Pour rappel, la Société Energie du Mali SA, est confrontée à plusieurs difficultés dont les insuffisances du réseau électrique malgré le Projet d’amélioration du secteur de l’électricité au Mali (PASEM) financé par la Banque mondiale à hauteur de 150 millions de dollars pour des Travaux de Construction pour l’Electrification, la Normalisation et le Renforcement du réseau HTA-BT.

AA / Bamako / Amarana Maiga

 

Suivez-nous sur Facebook sur