Madagascar : La BM et le FMI évaluent les engagements de réforme du gouvernement

La Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI) ont passé en revue avec le président malgache Andry Rajoelina les réformes mises en œuvre par le gouvernement malgache, a-t-on appris d’un communiqué de la présidence.

Le chef d’Etat malgache a reçu jeudi 28 juillet au palais d’Etat d’Iavoloha, une délégation composée d’Aphonse Kouagou, directeur exécutif du groupe Afrique II au Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale et d’Aivo Andrianarivelo, administrateur et représentant de Madagascar auprès du FMI. Selon le communiqué, les réformes portent sur la lutte contre l’insécurité alimentaire qui touche en particulier le sud de Madagascar, à laquelle s’ajoutent d’autres domaines tels que la numérisation, l’énergie, la gouvernance et l’amélioration du climat des affaires. Le responsable de la BM a déclaré que Madagascar disposait actuellement d’un taux de décaissement de 22% par an et que cette institution financière souhaiterait accélérer le décaissement pour honorer les engagements signés entre les deux parties, précise le communiqué. Le FMI, quant à lui, finalise l’évaluation de Madagascar qui se base sur une cinquantaine de critères, et présenterait à son Conseil d’administration en septembre, en vue du décaissement de la deuxième tranche relative à la Facilité Élargie de Crédit. Rappelons que le 18 avril, le gouvernement malgache et la BM ont signé un financement de deux projets à hauteur de 534,9 millions de dollars à Washington.

 

afrimag.net

Suivez-nous sur Facebook sur