Lutte contre l’Insécurité Alimentaire La CEDEAO offre près de 3.000 tonnes de céréales au Mali

L’Office des Produits Agricoles (OPAM) de Bakaribougou a abrité, hier mardi, la remise officielle de 2.856 tonnes de céréales de la réserve régionale de la sécurité alimentaire de la CEDEAO au gouvernement du Mali. C’était au cours d’une cérémonie  présidée par le Commissaire de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau de la CEDEAO, Sékou Sangaré. Il avait à ses côtés le ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire (CSA), Kassoum Denon et son homologue de l’Intégration Africaine, Me Baber Gano.

 

Cette cérémonie a eu lieu en présence du nouveau Haut Représentant de la CEDEAO au Mali, Pr. Hamadou Boly et du Directeur national de l’OPAM, Youssouf Maïga. Dans ses propos introductifs, le Commissaire de la CEDEAO, Sékou Sangaré a indiqué que cette donation s’inscrit dans l’esprit de solidarité de la CEDEAO à l’endroit des personnes en situation d’insécurité alimentaire au Mali.

Depuis août 2018, conformément aux règles de gestion définies et acceptées par tous les pays membres, la CEDEAO a mis à la disposition des gouvernements, qui en ont fait la demande, plus de 18.000 tonnes de céréales locales achetées auprès des petits producteurs.Ces stocks, déjà mobilisés par elle, ont été entièrement utilisés au Niger, au Burkina et au Ghana.

A ses dires, l’organisation avec l’appui et le soutien des pays membres et de ses partenaires, poursuivra ses efforts pour assurer le développement du stockage de proximité dans les collectivités locales et territoriales. Cela, en collaboration avec les organisations professionnelles du monde rural et l’appui des organismes nationaux de stockage, comme l’OPAM au Mali.

Le ministre de l’Intégration Africaine, Baber  Gano, a indiqué que cet important stock est composé de 302 tonnes de maïs, 2555 tonnes de riz. Il a remercié la Commission de la CEDEAO pour cette solidarité et donné l’assurance que le gouvernement respectera son engagement à reconstituer le stock, grain pour grain, à partir de février 2020. « Les céréales seront utilisées au profit des populations vulnérables« , a-t-il précisé.

Pour  le ministre-Commissaire Kassoum Denon, environ 16.800 tonnes seront distribuées cette année dans le cadre du Plan de réponse 2019. Il concernera plus de 500.000 personnes, qui expriment le besoin d’aide alimentaire. Il a remercié la CEDEAO au nom du président de la République. «

Ce gesteprouve à suffisance la solidarité entre les pays d’Afrique. Il démontre que des efforts en commun peuvent arriver au bout de tout ce qui concerne les défis à relever sur le continent« , a-t-il dit.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur