L’UE fait don de matériels militaires de plus de 340 millions de francs CFA aux Forces armées nigériennes

 Le Ministre de la Défense Nationale Kalla Moutari a réceptionné ce jeudi 11 juillet au niveau de la base du Fuseau Centre de la Force Conjointe G5 Sahel, un don de matériels détecteurs de métaux et de radar de sol (VMR3G) aux Forces Armées Nigériennes (FDS), des mains de La Haute Représentante de l’Union Européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité, Mme Federica Mogherini.


Cet appui deux lots d’une valeur totale de 340 millions de francs CFA, il porte sur de matériels très performants de détection des mines et d’autres engins explosifs improvisés.
Il intervient dans un contexte où les Forces Armées Nigériennes en ont besoin dans leur lutte contre les menaces terroristes.
Le financement est assuré par l’Union Européenne et le Danemark, la France a assuré l’achat et le transport du matériel.
Il s’agit d’un premier lot dont le deuxième interviendra prochainement.
Dans le discours qu’elle a lu, la Vice Présidente de la Commission Européenne a surtout salué « notre engagement commun dans la lutte contre le terrorisme ».
Mme Federica a participé il y a deux jours à la réunion ministérielle des ministres de Affaires étrangères des pays du G5 Sahel à Ouagadougou où elle a rappelé la détermination de l’Union Européenne de renforcer son partenariat avec le G5 Sahel. « J’ai annoncé un soutien financier additionnel à la Force conjointe de 138 millions d’euros, y compris pour la composante Police de la Force conjointe » , a-t-elle notifié.
Lors de cette réunion, il été également convenu de la nécessité de convenir dans un cadre d’actions intégrées en matière de sécurité et de développement, et aussi d’identifier des zones prioritaires sur lesquelles seront concentrées les efforts des parties.
L’enjeu est « de maintenir la présence des services de l’Etat dans les zones fragiles que ce soit dans le domaine de la sécurité mais également de la santé, de l’éducation et de la justice », a indiqué la Vice-présidente de la Commission de l’Union Européenne notant que cette cérémonie « est une illustration de la synergie européenne en matière de soutien à la Force conjointe G5 Sahel ».
En réceptionnant ce matériel, le Ministre de la Défense nationale a rendu hommage à la « solidarité de l’Union européenne à travers la Vice-présidente, qu’elle manifeste dans cette lutte contre la menace terroriste à travers les Forces Armées Nationales et celles du G5 Sahel ».
Il a aussi exprimé tout le bonheur d’entendre une « nouvelle approche de l’aide au G5 Sahel, afin de pouvoir mettre à la disposition de nos Forces, , plus rapidement les moyens dont ils ont besoin pour protéger le Sahel ».
Une remise symbolique du matériel a été faite entre la Vice-présidente de la Commission de l’Union Européenne Federica Mogherini, le Ministre de la Défense Nationale Kalla Moutari et le Commandant de la Force Conjointe G5 Sahel, le Général Hanana Sidi.
Auparavant, le Haut Commissaire à la Consolidation de la Paix, le Colonel Abou Tarka a pris la parole pour expliquer à la Vice présidente, la situation sécurité dans le pays et particulièrement dans la région de Tillabéri.
Le Gouverneur de la région de Tillabéri s’est également exprimé pour présenter la situation de son entité administrative et les besoins réels pour faire face à la menace sécuritaire.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Chef d’état major des armées le Général de Corps d’Armée Ahmed Mohamed et l’ambassadeur de France au Niger Alexandre Garcia.
Le Niger est confronté à des attaques dans ses frontières Est (Boko Haram), Nord et Ouest (frontières avec le Mali) où sont actifs des mouvements se réclamant de djihadisme.
Agence Nigerienne de Presse

Suivez-nous sur Facebook sur