L’UE débourse 90 milliards pour la force antiterroriste G5 Sahel

Le mardi 9 juillet 2019, la haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, a annoncé que la force conjointe antiterroriste G5 sahel, a bénéficié d’un financement de l’UE pour le renforcement de ses opérations. La valeur de cette aide se chiffre à 138 millions d’euros, soit 90 milliards 522 millions de FCFA. 

C’était lors de la cinquième réunion interministérielle à Ouagadougou, des ministres en charge des Affaires étrangères des   pays membres du G5 Sahel, dont le chef de la diplomatie malienne, Tièbilé Dramé. Pour la représentante de l’UE, Federica Mogherini, « cette aide s’ajoute à d’autres contributions déjà acquises, pour permettre au   G5 sahel, selon studio Tamani, de mener à bien sa mission de lutte contre le djihadisme dans le sahel. Le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry, a souligné la nécessité de renforcer les capacités des forces armées de chaque pays, suite à l’appel des participants à une réaction déterminée et concertée des pays concernés et leurs partenaires. Selon Studio Tamani, l’urgence du démantèlement et du désarmement des milices a également été soulignée au cours de cette cinquième rencontre interministérielle.  À l’issu de cette rencontre, l’UE et le G5 sahel ont réaffirmé, dans un communiqué, leur « détermination à œuvrer pour l’opérationnalisation de la force conjointe, y compris sa composante police, et la mise en œuvre du cadre de conformité des droits de l’homme et du droit international humanitaire ».

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur