Le projet de médiation agropastorale au Sahel lancé le jeudi dernier

Le Centre pour le dialogue humanitaire (Centre HD), a procédé, au lancement du projet « Médiation agro-pastorale au Sahel » à Bamako le jeudi 7 novembre 2019. Cette initiative d’appui permettra aux autorités nationales et régionales ainsi qu’aux médiateurs communautaires de se familiariser avec la méthodologie du programme de médiation agro-pastorale, au niveau local, national et sous régional.

Financé par le gouvernement du royaume du Danemark, d’un montant de plus de 13 millions de FCFA, ce lancement a marqué le démarrage des activités du Programme de médiation agropastorale, notamment, dans les pays du G5 Sahel, tout en permettant aussi aux médiateurs communautaires d’échanger sur leurs activités de prévention et gestion des conflits, d’accès aux ressources naturelles ainsi que les difficultés qu’ils rencontrent. La méthodologie de mise en réseau des médiateurs communautaires a fait ses preuves, entre 2015 et 2018, à travers 22 communes de la frontière entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, s’est étendue à plus de 100 communes aujourd’hui avec G5 Sahel. À noter que près de 400 conflits liés à l’accès aux ressources naturelles et au vol de bétail ont été résolus. Selon son coordinateur, Al Moustapha Amadou, le projet de médiation agropastorale au Sahel a été initié à la suite de la crise multidimensionnelle que le Mali connait depuis 2012. Il a également précisé que le projet durera trois ans et s’étend sur les cinq pays du G5 Sahel. Par ailleurs, le représentant de l’ambassade du Royaume du Danemark, Anders Karlsen, a signalé que le financement de ce projet par son pays s’inscrit dans le cadre de la 2e phase du Programme régional Sahel Paix et Stabilisation 2018-2021 du Mali.

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur