Le livre blanc du gouvernement met l’accent sur le commerce et le multilatéralisme

Un nouveau livre blanc intitulée La Chine et l’Organisation mondiale du commerce a été publié jeudi par le Bureau d’information du Conseil des affaires d’État.

Le Bureau d’information du Conseil des affaires d’État de Chine a tenu jeudi après-midi une conférence de presse sur le livre blanc intitulé La Chine et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). [Crédit photo : Liu Jian pour le Bureau d’information du Conseil des affaires d’État]

Le document de 22 pages détaille les engagements tenus par la Chine auprès de l’OMC ; explique les principes, les positions, les politiques et les propositions de la Chine vis-à-vis du système multilatéral des échanges commerciaux ; et décrit la vision et les actions qu’elle met en œuvre pour aller toujours plus loin dans sa politique de réforme et d’ouverture.

Le document souligne que l’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001 a été une étape importante dans le processus d’intégration de la Chine à la globalisation économique et que cela a marqué un nouveau jalon historique dans la politique de réforme et d’ouverture.

Le livre blanc fournit un grand nombre de preuves et de données qui attestent de tout ce que la Chine a fait pour réduire substantiellement les droits de douane sur les importations, pour libéraliser son marché et pour respecter ses engagements en termes de libéralisation du secteur tertiaire, de protection de la propriété intellectuelle et de transparence.

Le document souligne qu’en 2010, la Chine a achevé sa politique de réduction des droits de douane comme elle s’y était engagée précédemment.

« La Chine respecte et défend avec force les règles de l’OMC et soutient un système d’échanges commerciaux multilatéral ouvert, transparent, inclusif et non-discriminatoire », précise le livre, avant de souligner que la Chine est un participant actif, un soutien résolu et un contributeur majeur du système commercial multilatéral.

« La politique d’ouverture a été un élément crucial du développement économique de la Chine ces 40 dernières années », peut-on lire. Le document met également l’accent sur le fait qu’à l’époque actuelle, alors que nous entrons dans un moment historique qui pourrait signer le début d’une nouvelle ère, les portes de la Chine ne sont pas prêtes de se refermer mais qu’au contraire elles ne pourront que s’ouvrir davantage.

Rédacteur : Bai Yang pour le Quotidien du Peuple

Suivez-nous sur Facebook sur