Lancement du calendrier d’émission des titres publics 2019 : Le montant total s’élève à 520 milliards de FCFA

La Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique a lancé, le 19 février 2019, le calendrier d’émission des titres publics 2019. Deuxième initiative du genre, la cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de l’économie et des finances, Dr. Boubou Cissé, en présence, entre autres, de ses homologues de l’énergie et de l’eau, Sambou Wagué et de l’économie numérique et de la communication Arouna Modibo Touré, ainsi que du directeur national du trésor et de la comptabilité publique, Sidi El Moctar.

Prenant la parole, le ministre de l’économie et des finances a souligné que cet évènement procède de la volonté de son département à renforcer le partenariat avec l’ensemble des acteurs du marché des titres publics de l’Union Monétaire Ouest Africaine. Selon lui, le développement du Mali constitue une préoccupation majeure pour les plus hautes Autorités. L’Etat du Mali, à l’instar des autres pays de la zone, intervient sur le marché financier régional pour lever des ressources pour le financement de son économie en vue de réaliser les infrastructures nécessaires au développement. Dr. Boubou Cissé a rappelé que c’est dans ce cadre que la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Mali émet des bons et obligations du Trésor sur le Marché Financier Régional, avec le concours de l’Agence UMOA-Titres et des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI).

En 2018, le Trésor Public du  Mali a mis en œuvre une approche nouvelle et innovante consistant à intervenir sur le marché avec une fréquence plus régulière. Cette approche a donné des résultats satisfaisants avec un montant mobilisé de 548 milliards FCFA. Malgré les difficultés du marché financier régional, la plupart des émissions de titres publics du Mali a été réalisé avec succès, à des coûts acceptables grâce à la forte implication de tous les acteurs. Par ce résultat, l’Etat a obtenu une promesse des partenaires pour accompagner le Trésor Public dans la mobilisation, sur le marché régional, des ressources nécessaires à la couverture des besoins de trésorerie et au financement des investissements structurants indispensables à la croissance et au développement économique.

L’espoir est donc permis que les partenaires continueront à accompagner le Mali pourprogramme d’émissions des titres publics de 2019, dont le besoins est estimé à quelques 520 milliards FCFA.

Selon le Directeur National du trésor et de la comptabilité publique, les émissions de titres publics (bons et obligations du trésor) visent un double objectif : mobiliser des ressources en vue d’assurer la couverture des besoins ponctuels de trésorerie de l’Etat et ; financer des investissements nécessaires à la croissance et au développement économiques.

Mody Gandega

 Le Rayon

Suivez-nous sur Facebook sur