Industrie : Une usine de ciment voit le jour au Mali

L’hôtel Sheraton de Bamako a servi de cadre du lancement officiel d’une nouvelle usine de cimenterie au Mali. L’objectif est de contribuer à l’autosuffisance en ciment du Mali. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 16 septembre 2019 sous la présidence du ministre de l’industrie et du commerce, M. Mohamed Ag Erlaf, accompagné du PCA du CMM SA, Tièman Hubert Coulibaly, le DG du CMM, M. Elhadj Mamadou Seck en présence de nombreuses hautes personnalités.

Le ciment, c’est notre métier, tel est le slogan du CMM SA qui est une société malienne implantée depuis 2004 à Bamako et spécialisée dans le négoce de ciment de haute qualité, certifié CE, à travers la marque SOCOCIM, filiale du Groupe international VICAT, représenté dans 12 pays à travers le monde, héritier d’une tradition industrielle initiée par Louis Vicat, inventeur en 1817 du ciment artificiel.

Afin d’accompagner la dynamique du secteur de la construction et soucieuse de promouvoir le développement du secteur industriel  malien, CMM SA a entrepris fin 2017 la construction d’une usine de production de ciment à Diago dans le cercle de Kati, d’une capacité annuelle de 500.000 tonnes ainsi que l’exploitation d’une carrière d’ajouts de calcaire dolomitique située à Sonityeni.

Ce programme d’investissement a un montant de plus de 20 milliards FCFA « va générer dès le démarrage du centre de broyage, 150 emplois directs et plus de 1.500 emplois indirects », avec une forte teneur en personnel local dont la formation sera appuyée par le groupe Vicat, présent dans une douzaine de pays dans le monde. De plus, environ 300 employés ont été mobilisés depuis 2018 dans le cadre de l’exécution de ce projet a dit le DG du CMM SA.

L’une de leur priorité est d’ancrer CMM dans son tissu, elle doit être utile à leurs clients car leur objectif est de valoriser ce potentiel humain exceptionnel en investissant dans la formation continue  de leurs jeunes avec le support technique des équipes du groupe.

Rappelons que cet investissement fait partie des retombées du Forum Invest in Mali 2017 organisé par l’API-Mali et au cours duquel il avait été annoncé.

Cette usine produira son premier sac avant le 15 du mois d’octobre prochain.

Gaoussou Kanté

Source: Malijet

Suivez-nous sur Facebook sur