FGSP : Le Canada et le Danemark mettent 7 milliards de F CFA à la disposition du secteur agricole

Baptisé Sinsinan (instrument d’appui en bambara), le Fonds de garantie de prêts à l’agriculture (FGPA) permettra de mettre en place un mécanisme de partage de risques dans un secteur agricole jugé à risque par les institutions financières.

 

En vue de garantir les financements des petites et moyennes entreprises, des chaînes de valeurs agricoles auprès des institutions bancaires et de micro finance, le Fonds de garantie pour le secteur privé du Mali (FGSP-SA), a signé, le jeudi 10 octobre 2019, à l’hôtel Sheraton de Bamako, une convention avec le Royaume du Danemark et le Canada d’un montant de 7 milliards de F CFA pour une durée de 5 ans (2020-2025) dont 900 millions de F CFA ont été débloqués. C’était en présence de l’ambassadrice du Royaume du Danemark au Mali, Mme Marianne Kress, la représentante de l’ambassadeur du Canada et le directeur général du FGSP, Moustapha Adrien Sarr.

Le Fonds de garantie de prêts à l’agriculture est le résultat de la fusion entre le fonds de garantie pour la productivité agricole au Mali (FGPAM) de la coopération canadienne et le Fonds de garantie du royaume de Danemark au Mali. D’un montant total de 7 milliards de F CFA financés par les deux pays partenaires (le Royaume du Danemark et le Canada) pour une de 5 ans (2020-2025) dont 900 millions de F CFA ont déjà été débloqués, le FGPA vise à garantir les financements des petites et moyennes entreprises des chaines de valeurs agricoles auprès des institutions bancaires et de micro finance.

Moustapha Adrien Sarr, directeur général du FGSP-SA, a remercié les ambassades du Canada et du Royaume du Danemark pour leur accompagnement à travers ce fonds qui, selon lui, permettra de sécuriser les banques et institutions de micro finance jusqu’à hauteur de 80 % des prêts consentis aux petites et moyennes entreprises du secteur agricole. “Ces garanties, poursuivra-t-il, pourraient aussi bien porter sur des crédits d’investissements que sur des fonds de roulement”.

Selon l’ambassadrice du Royaume du Danemark au Mali, Mme Marianne Kress, la signature de cette convention contribuera au développement des petites et moyennes entreprises évoluant dans le secteur agricole malien, témoignage de l’excellence des relations entre le Mali et le Canada et le Royaume du Danemark. Elle a réaffirmé l’engagement du Canada et du Royaume du Danemark à accompagner le Mali pour son développement.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur