Économie sociale et solidaire: Adama Sangaré prend son bâton de pèlerin

Le maire Adama SANGARE a annoncé à Ségou qu’il créera en mars une Agence de financement des projets du secteur informel. Un appui qui s’inscrit dans le cadre de son mandat à la tête du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire (GSEF).

La semaine dernière, le maire Adama SANGARE a effectué une mission dans la région de Ségou pour expliquer son mandat à la tête du Forum mondial de l’économie sociale et solidaire (GSEF). De retour à Bamako, le Directeur du Jumelle et de la coopération décentralisée du District, Mahamane TOURE, a fait le point, hier jeudi, de cette mission.

Dans son récit, il a rappelé que le maire du District de Bamako co-préside avec le maire de Séoul le Forum mondial de l’économie sociale et solidaire. Ils ont été élus à la tête de cette structure par leurs pairs en marge du 8e sommet AFRICITE tenu au Maroc, du 20 au 24 novembre dernier. Cette confiance implique des engagements pour les deux présidents des efforts de sensibilisation et de création d’opportunités pour booster l’économie des collectivités, à travers le concept l’économie sociale et solidaire.

Conformément à ce mandat, a expliqué M. TOURE, le maire du District a entamé une série d’actions. Le ton de celles-ci a été donné à Ségou au cours d’une rencontre qui a regroupé l’ensemble des acteurs des collectivités territoriales de ladite localité.

En initiant cette rencontre tenue au conseil régional de la localité, Adama SANGARE se consacre à un devoir de sensibilisation et d’information des élus maliens et africains sur l’économie sociale et solidaire, a indiqué son porte-parole. Pour ce dernier, il s’agit aussi, à travers la mission, de convaincre les acteurs du secteur informel à aller vers l’économie sociale et solidaire. Cette réunion, qui a duré plusieurs heures, a été l’occasion pour des membres notamment du Réseau national pour la promotion de l’économie sociale et solidaire de témoigner. Comme rapporté par M. TOURE, ils ont vanté cette approche considérée comme l’une des solutions, selon eux, pour organiser le secteur informel, pour créer plus d’emplois.

Quant au maire, il a rappelé à la tribune leur ambition à la tête du GSEF tout en évoquant leur plan d’action. Selon lui, pour le développement des collectivités, il y a aujourd’hui la nécessité d’accompagner le secteur informel et de l’orienter vers l’économie sociale et solidaire.

Au cours de cette rencontre, M. TOURE a informé que pour aider le secteur informel de la région de Ségou, le maire Adama SANGARE a décidé de l’installation d’une agence de financement de certains projets. « Cette caisse financera les activités rentrant dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Beaucoup de gens sont dans le secteur, mais ils leur manquent du financement et du coaching pour développer leurs investissements », a-t-il indiqué, tout en précisant que celle-ci sera ouverte avant fin mars. Il est attendu de cette initiative la fructification des projets de développement local. Aussi, il a déclaré que le financement de cette caisse n’est pas une donation, mais des prêts remboursables.

Des rencontres se tiendront, dans ce processus de sensibilisation, dans plusieurs localités du pays. L’initiative sera également élargie à des pays de l’Afrique.

Par Sikou BAH

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur