Dispositif PME au Mali : Les acteurs sont appelés à intervenir en bonne synergie

C’est la préoccupation majeure qui a été exprimée ce jeudi à Bamako, lors du lancement du dispositif de soutien au financement des Petites et moyennes entreprises dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) dénommé «Dispositif Pme ». La cérémonie était présidée par le ministre malien de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Me Baber Gano.

On y notait la présence de la secrétaire générale du ministre de l’Economie et des Finances, Mme Sidibé Zamilatou Cissé, du directeur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao-Mali), Konzo Traoré et de Mme Touré Coumba Sidibé, présidente de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef).
Pour la mise en œuvre du Dispositif PME, différents acteurs sont appelés à intervenir en bonne synergie : les Etats, les structures d’appui et d’encadrement, les établissements de crédit, la Banque Centrale et le marché financier régional.
Concernant les Etats, le Conseil des Ministres de l’UEMOA, qui a adopté le Dispositif PME en septembre 2015, a recommandé que les Etats prennent des mesures d’incitation et de simplification pour promouvoir leur accès au financement.
Quant aux structures d’appui et d’encadrement, elles sont chargées d’accompagner les PME éligibles dans leur processus de formalisation et de professionnalisation, en vue d’accroitre leur attractivité vis-à-vis des établissements de crédit et de faciliter leur accès au financement.
Aussi, les établissements de crédit jouent un rôle capital. Au cours des concertations organisées par la Bceao, ils ont adhéré au Dispositif PME et se sont engagés à apporter le financement aux PME dans le cadre de ce mécanisme.
S’agissant de la Banque Centrale, elle refinance les créances portées par les établissements de crédit sur les entreprises éligibles au Dispositif conformément à la décision du Comité de Politique Monétaire de la Bceao.
Enfin, le marché financier régional a aussi un grand rôle à jouer. L’ouverture d’un troisième compartiment à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BVRM) doit permettre aux PME performantes d’accéder à la cote sur le marché financier régional pour le financement de leur activité.
S’exprimant sur le lancement du dispositif, le ministre Me Baber Gano a rappelé les mesures prises par l’Etat pour faciliter l’accès au financement Pme-Pmi. Avant de saluer l’accompagnement de la Bceao.
Auparavant, Mme Touré Coumba Sidibé, Konzo Traoré et de Mme Sidibé Zamilatou Cissé, ont insisté sur l’implication effective de tous les acteurs pour la bonne mise en œuvre du Dispositif PME. Aussi, ils ont assuré de leur accompagnement.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook sur