Direction générale des douanes : De nouvelles nominations à des postes stratégiques

Le directeur général des Douanes, Aly Coulibaly, a procédé, le 6 février dernier, à des nominations de cadres dont trois femmes pour faire face aux défis de l’exercice 2018. Il s’agit de la mobilisation de 641 milliards 100 millions de Fcfa contre 585 milliards Fcfa en 2017. Depuis sa nomination, le patron de l’administration douanière a mis l’accent sur la stratégie de “l’homme qu’il faut à la place qu’il f aut”. Et cette stratégie a toujours marché. 

Après avoir mobilisé 585 milliards de Fcfa au cours de l’exercice 2017, l’Administration douanière se prépare à relever un nouveau défi en termes de mobilisation des recettes douanières. Selon la loi de finances 2018 votée par les députés, le 23 décembre dernier, la Direction générale des Douanes doit mobiliser 641 milliards 100 millions de nos francs pour le Trésor Public, soit une augmentation de 56 milliards 100 millions Fcfa.

Le directeur général des Douanes, Aly Coulibaly, et ses hommes, sont déjà prêts pour réaliser cet objectif. Pour ce faire, certains services viennent de connaitre de nouveaux changements. Ces nominations concernent des Inspecteurs des Douanes.

Ainsi, le nouveau patron du Bureau des produits pétroliers s’appelle désormais Amadou Traoré. Ce jeune cadre qui fait aujourd’hui la fierté de l’administration douanière était le chef du Bureau des Exonérations et des Maliens de l’Extérieur. Cette promotion mérite d’être saluée pour qui connait cet homme. Partout où il est passé, Amadou Traoré a toujours apporté sa touche. Il est réputé être un grand bosseur. En un mot, c’est un homme de défis. Avec son nouveau poste très stratégique en termes de mobilisation des recettes douanières, l’Inspecteur des Douanes Amadou Traoré semble être prêt pour relever le défi.   C’est donc Mme N’Doye Sira Mallé qui est devenue le nouveau chef du Bureau des Exonérations et des Maliens de l’Extérieur. Elle fut précédemment chef de visite du Bureau des produits pétroliers.

Au niveau de la Direction de la Règlementation, du contentieux et de relations internationales, Amadou Barka Boré est nommé directeur adjoint. Il était le chef de la division Règlementation à ladite direction. Tandis que Boubacar Bagna Maïga, qui fut directeur adjoint de la règlementation, du contentieux et des relations internationales, devient le directeur adjoint du Renseignement et des Enquêtes douanières.

Au niveau du contrôle après dédouanement, le directeur adjoint s’appelle Oumar Tangara, précédemment chef de division Valeur à la Direction des recettes de la planification et des programmes de vérification.

Alhassane Ag Assadeck quitte son poste de chef de division des Services du Bureau de la Direction régionale des douanes de Koulikoro pour devenir directeur adjoint à Koulikoro.

Quant à la Direction régionale des douanes du district de Bamako, Mety Ag Mohamed Rhissa devient directeur adjoint. Alors qu’il occupait le poste de directeur adjoint du Renseignement et des Enquêtes douanières.

Le Bureau principal des douanes de Bamako a également connu un changement. Il est désormais dirigé par Mme Haïdara Aïssata Haïdara. Elle assurait auparavant le poste de chef de visite du Bureau principal des Douanes de l’Aéroport international Modibo Kéïta.

S’agissant du Bureau principal des Douanes de Faladié, c’est Mme Diakité Saran Diakité qui est la nouvelle patronne. Elle fut précédemment chef du Bureau principal des douanes de Bamako Fer.

A Mopti, Bazoumana Simaga qui était en service au Bureau des produits pétroliers, est nommé directeur régional des douanes. Tandis qu’à Sikasso, c’est Attaher Ag Bazet qui devient le directeur régional adjoint.

Il était le chef du Bureau principal  de Faladié.

A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd`hui mali

Suivez-nous sur Facebook sur